Pauline Marois dépose son cadre financier

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après plusieurs jours à se faire reprocher par ses adversaires politiques de ne pas chiffrer ses engagements, Pauline Marois a finalement déposé le cadre financier du Parti québécois, au Centre d’interprétation de Place Royale. Au jour 24 de la présente campagne électorale, le PQ a annoncé qu’il entend investir 992 M$ pour financer ses engagements électoraux.

Le cadre financier comprend des coûts moyens de 200 M$ par année pour les cinq prochaines années. À la veille d’un rassemblement partisan à Québec Mme Marois a dévoilé qu’elle compte payer 5,5 G$ de la dette lors d’une première année de mandat à l’aide du Fonds des générations.

«Nous allons effectuer des remboursements sur la dette. La priorité est très clairement donnée aux familles de la classe moyenne, à nos enfants et à nos aînés. Nous allons donner un vrai coup de pouce à des millions de Québécois en mettant davantage à contribution les plus fortunés et les compagnies minières», a résumé Pauline Marois.

Ainsi, l’annulation de la taxe santé allégera le fardeau fiscal des familles selon le Parti québécois. «Nous abolirons la taxe santé. Plus de quatre millions et demi de Québécois auront 200 $ de plus dans les poches chaque année, 400 $ par famille. Cet engagement se fera à coût nul pour l'État. Nous demanderons un effort supplémentaire aux contribuables dont le revenu est supérieur à 130 000 $», a expliqué Pauline Marois.

La chef péquiste s'est aussi engagée à ce que chaque enfant ait une place en garderie. Une somme de 224 M$ a été prévue pour atteindre cet objectif.

En ce qui concerne le réseau de la santé, Le Parti québécois considère que le virage vers les soins à domicile contribuera à l'équilibre budgétaire.

Enfin, côté finances, le PQ indique baser son cadre financier sur les prévisions du ministère des Finances.

«Nous avons le devoir et la responsabilité de gérer nos finances avec rigueur. C'est pour cette raison que nos engagements sont les moins coûteux de tous les partis», a terminé Pauline Marois.

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Parti québécois, Fonds des générations, Ministère des Finances Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Bolduc
    27 août 2012 - 16:50

    Un gouvernement Péquiste encouragerai-il un référendum populaire sur la souveraineté soit par une aide logistique ou encore financière; poser la question c'est y répondre même si ce genre de référendum devrait être une initiative populaire c'est à dire issue de la population. Attention on en est pas à une "péquisterie" près, leur histoire est loin d'être sans tache.

  • Jean Jobin
    25 août 2012 - 23:57

    Mme.Marois on dit que vous êtes millionnaire, moi je ne le suis pas. Donnez moi des conseils pour le devenir car ce n'est pas avec le salaire de l'Assemblée Nationale que vous êtes devenu millionnaire. Vous avez surement fait de beaux achats soit actions, terrains ou autres. SVP. des conseils à tous les lecteurs.

  • Bibi Tremblay
    25 août 2012 - 15:10

    Tout le monde veut tout avoir gratis. On veut la gratuité des garderies, la gratuité scolaire, la gratuité de médicaments et des soins de santé, des subventions pour ceci et pour cela, etc. Mais en réalité, ce sont nous, les travailleurs, qui payons pour tout cela. Tel que démontré ci-dessous, aujourd'hui, c'est près de 50 % de mon salaire qui s'envole en taxes, impôts et frais de toutes sortes que je paie à tous les paliers de gouvernement (municipal, provincial, fédéral). Vous voulez quoi? 60% de mon salaire? 75? 80?? Il y a une limite. Quand est-ce que ca va s'arrêter? Oui, il est temps que ca cesse. Il est temps d'arrêter d'augmenter continuellement les taxes et les impôts des citoyens. Et pour y arriver, il va falloir faire le ménage, réduire les dépenses gouvernementales, être plus efficace, être raisonnable dans nos demandes, réviser la priorité de ce qui devrait être "gratuit", et demander aux utilisateurs des services (tel que les garderies et l'éducation) de contribuer leur juste part. Pour chaque nouvelle promesse électorale faite par les partis politiques, c'est encore plus de mon argent qu'on va sortir de ma poche. L'argent ne pousse pas dans les arbres. Pour toutes ces choses "gratuites" il faut quelqu'un, quelque part, qui paie. C'est qui vous pensez qui paye pour tout cela? C'est Bibi. Bibi est bien tanné de payer pour tout le monde. Voici les chiffres qui montrent que les différents paliers de gouvernement s'accapare de près de 50% de mon salaire. C'en est assez. http://50pourcentauxgouvernements.blogspot.com/

  • Ulysse Correia
    25 août 2012 - 14:58

    Stanbridge East samedi 25 -8-2012 veuillez méditer sur la création de pauvreté : Un étudiant témoignait récemment sur le site du mouvement Occuper Wall Street, aux Etats-Unis : « Mon emprunt étudiant s’élève à environ 75 000 dollars. Bientôt, je ne pourrai plus payer. Mon père, qui avait accepté de se porter garant, va être obligé de reprendre ma dette. Bientôt, c’est lui qui ne pourra plus payer. J’ai ruiné ma famille en essayant de m’élever au-dessus de ma classe. »

  • Trudel J.
    24 août 2012 - 21:35

    Le 5..5 milliards que vous voulez donnez sur la dette à même le fond des générations, C'est M.Charest qui a placé cet argent dans le fond. Mme. Marois vous avez du front tout le tour de la tête.

  • leo leorux
    24 août 2012 - 19:13

    mr charest vous pourriez pas prendre par la main , mme marrois et l,amenée avec vous faire du benevola en afrique et surtout ! faites en longtemps car vous etes tous les deux responsable de notre situation actuel au quebec degager! svp

  • Dan
    24 août 2012 - 19:01

    lolll nouvelle pub CAQ http://www.youtube.com/watch?v=0BAPU5vb2nE