Chapeau les filles ! récompense une scientifique de Boischatel

Mélanie Grenier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En mai dernier, le gala national du concours Chapeau les filles ! a récompensé plusieurs femmes qui ont choisi de se spécialiser dans des métiers traditionnellement préférés par les hommes. Patricia Duguay-Drouin de Boischatel, qui évolue en mathématique et en physique, figure parmi les gagnantes.

Patricia Duguay-Drouin de Bosichatel a remporté un important prix du volet national du concours Chapeau les filles !

D’abord réservé aux étudiantes en formation professionnelle au secondaire et en formation technique au collégial, le concours comporte aussi le volet Excelle science. Ce dernier met en valeur de futures ingénieures, physiciennes ou scientifiques. C’est dans ce volet que Patricia s’est distinguée en remportant le Prix Stage dans un laboratoire universitaire de la chaire CRSNG/Industrielle Alliance et de la chaire Marianne-Mareschal. «Seul un stage peut nous apprendre ce qui nous attend dans la vraie vie», a précisé la jeune femme, visiblement satisfaite de son prix.

Le virus de la physique médicale

C’est en rencontrant le chef du Service de physique médicale de l’Unité de radio-oncologie de l’Hôtel Dieu de Québec que Patricia a attrapé le virus de son futur métier. «Un physicien médical calibre des appareils radiologiques, calcule les dosimétries à administrer aux patients, établit un plan de santé en parallèle avec le médecin..., énumère-t-elle. C’est une branche de la médecine, mais à l’envers du décor : exactement ce que je recherchais! »

Une scientifique pas comme les autres

À l’école secondaire, Patricia se voyait pourtant urgentologue. Mais plus le temps passait, moins la perspective d’être médecin l’emballait. «En faisant du tutorat pour des étudiants de mon cégep, j’ai commencé à éprouver une véritable passion pour les mathématiques et la rigueur scientifique», confie-t-elle. Après mûre réflexion, elle a entrepris un programme bidisciplinaire en mathématiques et en physique. Mais si vous croyez que Patricia est du genre à rester enfermée dans son labo ? Détrompez-vous ! Elle est tutrice pour des étudiants du collégial, bénévole pour l’aide aux devoirs en milieu défavorisé et cette patineuse artistique enseigne également son sport à des adultes.

Organisations: CRSNG, Service de physique médicale, Hôtel Dieu de Québec

Lieux géographiques: Boischatel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires