Drame de Warwick: la mère habite la région de Québec

René
René Houle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Son ex et ses deux enfants retrouvés morts

Le drame qui s’est joué la nuit dernière à Warwick, au Centre-du-Québec, alors que deux enfants et leur père auraient été retrouvés dans les ruines d’un garage incendié, pourrait avoir des échos jusque dans la région de Québec, puisque la mère des présumées victimes y habiterait.

C'est dans les ruines de ce garage incendié que trois corps ont été retrouvés, ceux d'un homme et de deux enfants.

L’incendie, où trois personnes ont perdu la vie la nuit dernière à Warwick a été si violent que la Sûreté du Québec ne peut confirmer pour l’instant l’identité des trois victimes. L'autopsie des corps qui seront acheminés en fin de journée à l’Institut médico-légal de Montréal devrait permettre d’identifier formellement le père et ses deux enfants.

Séparé de la mère de ses enfants, le père aurait, selon les premières constatations, posé un geste irréparable envers son fils et sa fille. D’ailleurs, il a laissé un message sur sa page Facebook hier soir, qui en disait long sur son état d’esprit.

Une femme de la région de Québec, qui est nommée dans la lettre du père comme étant la mère, a également réagi via le réseau social Facebook, en matinée.

«Maudit je capote... un incendie criminel à Warwick 2 enfants, 1 homme, rue Richardson... la police s'en vient me rencontrer. Les 3 sont morts. J'espère que ce n'est pas moi... je dois me rendre p-ê à l'évidence que oui», peut-on y lire, avant de voir défiler des dizaines de commentaires d’encouragement.

L’enquête policière saura sans doute faire la lumière sur les circonstances entourant le drame qui a touché la nuit dernière la petite municipalité du Centre-du-Québec.

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Sûreté du Québec, Institut médico-légal de Montréal, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Warwick, Région de Québec, Rue Richardson Municipalité du Centre-du-Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Eric Trudel
    11 juillet 2012 - 10:59

    Les ruptures douleureuses, les déchirements familiaux, les enfants, le travail, quand l’une de ces sphères de la vie d’un homme bascule, c’est tout son univers qui s’effondre.
 C’est comme s’il n’avait pas été à la hauteur de la tâche, sa «raison d’être homme» est remise en question. Si seulement les hommes avait la possibilité de développer le réflexe de partager ce qu’ils vivent. Oui, il est difficile de se dévoiler avec les gens que l'on côtoie tous les jours mais il est possible de se trouver un groupe d'hommes avec lesquels on n'est pas en relation, et qui sont disposés à recevoir ce que l'on a à dire en toute confidence et sans jugements. C'est ce que j'ai trouvé au sein du Réseau Hommes Québec. Fondé par le psychanalyste et auteur Guy Corneau, le Réseau Hommes Québec(RHQ) crée des petits groupes de 6 à 10 hommes pour leur permettre de se parler des vraies affaires, à partir des tripes, en toute confidentialité, respectueusement, dans un environnement où ils ne seront pas jugés. Pour plus de détails: www.rhquebec.org