Caron et Guay ouvre ses portes

Mathieu
Mathieu Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le 8 mai dernier, L’Autre Voix a été invité à une visite privée de la nouvelle usine de fabrication de vitres de Caron et Guay située dans le parc industriel de Beaupré. Cette nouvelle usine, qui a débuté ses opérations en juin 2011, a nécessité un investissement de 2 millions de dollars. Cet ajout fait de l’entreprise la troisième seulement au Québec à être doté de telles installations et lui permet d’être plus autonome que jamais dans la fabrication de ses portes et fenêtres.

Acheté à l’automne 2010, l’équipement est arrivé au port de Montréal en mai 2011 puis a été transportée jusqu’à l’usine de Beaupré. L’installation à ensuite durée plusieurs semaines avant que la production des vitres ne débute en juin de la même année. Dès le départ c’est environ 25% de l’approvisionnement de l’entreprise qui a pu être produit à l’usine de Beaupré. Le pourcentage est ensuite passé à 50% en septembre 2011, pour atteindre le niveau actuel de production en janvier 2012, soit 98%.

À la recherche d’autonomie

«Nous voulions être plus autonomes. Nous avons besoin de plus ou moins 2000 unités par semaine pour répondre à nos commandes de portes et de fenêtres. Avant, nous étions dépendant du contrôle de qualité de nos fournisseurs. Plus de 50% des appels de service étaient reliés à la réparation des vitres», explique, Alain Guay, président de Caron et Guay. «Lorsqu’on procédait au remplacement, il fallait compter deux à trois jours de délais de livraison. Maintenant, nous pouvons l’avoir dans la même journée. En plus, nous avons maintenant le plein contrôle sur la qualité.» Grâce à cette nouvelle installation, l’entreprise ne commande plus que certains types de verres très spécialisés qui ne sont pas fabriqués à Beaupré. L’usine fonctionne 12 h par jour pour assurer la production requise.

Un joueur important dans l’industrie

Avec cet investissement majeur, Caron et Guay est bien positionné dans le marché québécois. «Nous sommes des leaders dans notre industrie, nous avons des produits d’une qualité inégalée et nous avons d’autre projets qui s’en viennent. Notamment, une nouvelle porte-patio sera dévoilée avant les vacances de la construction. Nous avons investi cette année dans l’aménagement de notre nouvelle salle de montre à l’usine de Beaupré. Nous voulons nous partager notre fierté avec les gens de la Côte-de-Beaupré. Nous voulons qu’ils puissent voir la qualité des produits fabriqués ici, à Beaupré», explique l’homme d’affaires.

Encore des projets

Questionné sur d’éventuels projets d’expansion, Alain Guay répond sagement. «Nous avons effectué beaucoup de changements au cours des dernières années. Ça devient difficile de gérer une production intégrée avec trois usines distinctes. Nous allons devoir envisager les perspectives d’avenir et choisir entre la construction d’une méga-usine ou la révision complète des fonctions et configurations de chacun de nos bâtiments.» Il ajoute que les perspectives sont plutôt encourageantes : «Nous nous donnons encore trois ans avant de décider. La compagnie va bien dans un marché ou les temps sont durs. Le marché est à la baisse mais l’an passé notre chiffre d’affaire a augmenté de 11% ».

Lieux géographiques: Beaupré, Port de Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires