Gain de 22 600 emplois en mai 2012 à Québec

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les perspectives d’emploi demeurent favorables dans la capitale. La région comptait 428 900 travailleurs en mai 2012, soit 22 600 de plus par rapport à la même période en 2011. Elle affichait d’ailleurs la meilleure performance au Québec et l’une des plus élevées au Canada, derrière Vancouver (+36 700) et Calgary (+30 900).

Tableau illustrant l'évolution de l'emploi dans la région de Québec.

Selon Louis Gagnon, économiste principal Québec International, les données du mois de mai contribuent également à ramener la région de Québec vers un niveau d’emploi plus soutenable. «Le secteur des services, qui avait laissé entrevoir une certaine accalmie depuis deux ans, est le principal moteur de l’emploi à Québec en 2012. Les services professionnels, scientifiques et techniques, de même que ceux financiers et d’assurances maintiennent leur croissance», observe-t-il.

Le secteur commercial reprend aussi de la vigueur après un certain ralentissement en 2010 et 2011. Cela se conjugue au fait que l’ensemble des services offerts par le secteur public affiche une augmentation par rapport à 2011.

Pour le secteur de la construction, l’embauche semble s’être stabilisée, mais l’approche de la période de pointe pour certains chantiers pourrait éventuellement rehausser le besoin de main-d’oeuvre. Quant à l’industrie manufacturière, les carnets de commandes tardent à se remplir pour certains, forçant le nombre d’emplois à revenir vers les niveaux de 2010, effaçant graduellement les gains de 2011.

«En somme, la région de Québec connaît un début d’année supérieur à nos attentes. Elle contribue également aux bonnes performances nationale et provinciale», estime M. Gagnon.

Faits saillants

• Selon les données rendues publiques par Statistique Canada, la RMR de Québec comptait 428 900 emplois en mai 2012, soit 22 600 de plus qu’à pareille date l’an dernier.

• La région maintenait son avance malgré un recul de 4 600 travailleurs par rapport à avril.

• Le taux de chômage est demeuré l’un des plus faibles au Canada. Il était de 5,1 % en mai, contre 6,8 % l’an dernier.

• Au Québec, l’emploi a repris une tendance à la hausse depuis mars, lui permettant de rattraper son retard par rapport à l’an dernier. On dénombrait 24 800 travailleurs de plus en mai 2012.

• Quant au taux de chômage, il était de 7,9 %, passant ainsi sous la barre des 8 % pour la première fois depuis novembre 2011.

(Source : Québec International)

Organisations: Statistique Canada

Lieux géographiques: Région de Québec, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires