Jonathan Tremblay, député : un an plus tard

Mélanie Grenier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il y a un an aujourd’hui, la vague orange déferlait sur le Québec et le comté de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord n’était pas en reste. Ainsi, le 2 mai 2011, le résidant de Beaupré, Jonathan Tremblay, était élu député du comté qu’il représente sous la bannière du Nouveau parti démocratique. Un an plus tard, L’Autre Voix s’est demandé quel bilan on pouvait faire du rôle de Jonathan Tremblay dans la région ?

Un an après avoir été élu député de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Jonathan Tremblay ne semble pas faire l'unanimité dans la région.

Il y a un peu plus d’une semaine, L’Autre Voix a contacté le député pour réaliser une entrevue bilan. Après avoir d’abord accepté et pris rendez-vous, le bureau du député a par la suite décliné l’offre à la dernière minute. «À la suite d’une décision prise en réunion d’équipe», a assuré Marie-Julie Couturier, adjointe. Le député s’est tout de même exprimé sur le sujet puisque ce matin, son bureau a émis un communiqué de presse dans lequel il dit dresser un bilan positif de son travail. «J’ai connu une année fort occupée», écrit-il.

Par voie de communiqué, le député mentionne essentiellement avoir pris position dans trois dossiers. Selon ce qu’il affirme, il s’est opposé à la fermeture du Centre de recherche et sauvetage de Québec ; il a attiré l’attention sur conséquences des compressions à la Réserve nationale de faune du cap Tourmente, à la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix et au Parc marin du Saguenay St-Laurent ; puis, a critiqué les compressions subies à Service Canada.

Le député dans la région

Questionnés à savoir ce qu’il fallait retenir de la première année de M. Trembay dans la région, des maires sont perplexes. Si les maires interrogés s’entendent pour dire que plusieurs des dossiers sur lesquels ils travaillent sont plutôt de nature à susciter une collaboration provinciale, ils s’entendent aussi pour dire qu’ils ont peu vu le député de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord. «S’il ya un dossier dans lequel il pourrait nous aider, c’est celui des Amis du cap Tourmente», affirme Pierre Lefrançois, préfet de la MRC et maire de L’Ange-Gardien. Rappelons que la Réserve nationale de faune du cap Tourmente sous la responsabilité d’Environnement Canada et que l’Association des amis du cap Tourmente est un organisme sans but lucratif sous contrat avec le ministère fédéral. Selon le préfet, la MRC et le CLD devront prendre le dossier en charge alors qu’il n’a pas eu de retour d’appel du député Tremblay.

Peu d’appui pour les projets

Son de cloche semblable du côté du maire de Beaupré, Michel Paré, alors que ce dernier mentionne qu’un soutien fédéral aurait pu être envisageable dans son cas dans trois dossiers : le projet de centre multifonctionnel et des congrès, le projet de parc aquatique et le projet de requalification de l’ancienne papetière d’Abitibi Bowater. «Nous avons fait part de nos orientations, de notre vision et de nos efforts de démarchage mais jusqu’à présent, c’est le silence complet», affirme M. Paré en parlant du projet de requalification de l’ancienne usine. Pour ce qui est des deux autres projets, «le gouvernement fédéral est malheureusement totalement absent», remarque M. Paré.

Autre point de vue

Le maire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Jean-Luc Fortin, tient une position plus nuancée. «Nous les autres municipalités, faisons affaire avec le gouvernement provincial. On ne dépend pas du député fédéral. Le député devrait s’affirmer dans des dossiers qui sont dans l’intérêt de tous les Québécois», croit M. Fortin.

Ce matin, un article intitulé Des députés silencieux, paru dans le Journal de Québec, faisait remarquer que M. Tremblay était parmi les députés les plus discrets à la Chambre des communes avec un total de trois questions posées en un an.

 

 

L'Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: MRC, Service Canada, Environnement Canada Association des amis CLD Journal de Québec Chambre des communes Québec Hebdo

Lieux géographiques: Cap Tourmente, Québec, Charlevoix Saguenay St-Laurent Région Questionnés Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord L’Ange-Gardien Beaupré Sainte-Anne-de-Beaupré

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires