Le lion, la tourterelle et les brebis

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

On retire le podium à Michael Ignatieff

Les adjoints du Premier ministre Harper ont expulsé les journalistes de la salle avant le discours de Michael Ignatieff.

Ça s’est passé vendredi soir à Gatineau.

Les politiciens étaient au Musée des civilisations  pour lancer l'Année de l'Inde 2011 au Canada en compagnie du Haut-Commissaire de l'Inde. 

Lorsque Harper a eu fini de parler, ses adjoints ont dit aux journalistes qui étaient présents de quitter la salle.  C’est fini.

La plupart ont quitté sagement.

Mais quelques-uns ont refusé carrément de quitter. Ils ont attendu qu’Ignatieff fait son allocution.

Mais une fois le discours de Stephen Harper terminé,  ses adjoints ont enlevé le podium. Il y a même eu des moments difficiles pendant qu’on cherchait un autre podium pour Ignatieff.

Enfin M. Ignatieff a monté sur la scène et fait son allocution devant les quelques journalistes qui étaient sur place.

D’ailleurs les journalistes qui avaient quitté se sont sentis assez penauds devant la situation.

 

C'est un abus de pouvoir épouvantable, a déclaré Ignatieff plus tard.

Le chef de l’Opposition a dit que les conservateurs n’auraient jamais dû expulser  les journalistes de la salle avant que tous les autres politiciens aient parlé.

Le porte-parole de Harper,  Dimitri Soudas, a déclaré qu’il s’agissait d’un  « malentendu. » Il a affirmé sans rire que les adjoints de Harper n’essayaient aucunement de manipuler la couverture médiatique. Loin d’eux une telle pensée.

Quant aux journalistes qui se sont laissés cavalièrement expulser de la salle, la seule chose qu’on peut leur dire c’est :  Baaaaah, baaaah!

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires