Augmenter la consigne pour récupérer 400 millions de contenants non retournés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chaque année au Québec, c’est plus de 400 millions de bouteilles et canettes consignées qui ne sont pas retournées dans nos systèmes de récupération, nous rappelaient la semaine dernière par voix de communiqué BGE et CONSIGNaction.

Pro-Consigne Québec prône le maintien et la bonification du système de consignation, afin de détourner de l'élimination le plus grand nombre de contenants, surtout les bouteilles. (Photo archives)

«Avec la consigne, c’est plus d’un milliard de contenants qui sont récupérés chaque année au Québec. Le programme actuel de consignation fonctionne bien, peut fonctionner encore mieux et doit être protégé et amélioré», déclare Karel Ménard, directeur général du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets, organisation à l’origine du projet Pro-Consigne Québec.

Le système de consigne est demeuré pratiquement inchangé depuis son implantation en 1984. D’ailleurs, Il faudrait 0,11$ aujourd’hui pour équivaloir à la valeur du 0,05$ de 1984. «Une augmentation du montant de la consigne de 0,05$ à 0,10$ entrainerait une hausse du taux de récupération d’au moins 10% ce qui représente 80 millions de bouteilles et canettes qui seraient recyclées plutôt que de se retrouver dans nos sites d’enfouissements», précise Clarissa Morawski, directrice de CM Consulting et experte en responsabilité élargie des producteurs.

«Le recyclage est un atout déterminant dans le cycle de vie de l’aluminium. La fabrication d’aluminium de deuxième fusion (à partir d’aluminium recyclé) ne requiert que 5 % de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium de première fusion. Il est essentiel d’envisager toutes les solutions possibles pour augmenter nos taux de récupération», commente pour sa part Jean Simard, président-directeur général de l'Association de l'aluminium du Canada.

La hausse du montant de la consigne sur les contenants actuellement consignés contribuerait à une augmentation importante des revenus, ce qui permettrait un meilleur financement du système et permettrait aux détaillants de recevoir au moins 2,6 m$ additionnels en commission de manutention.

Pour information : www.fcqged.org

(Source : Projet Pro-Consigne Québec)

Organisations: Front commun québécois, Association de l'aluminium du Canada

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires