Faire le tour du chalet avant sa remise en service

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un chalet dûment ouvert est le prélude d’une saison sans soucis! Les principales étapes sont le démarrage des appareils d’alimentation et la vérification des dommages.

Plusieurs aspects sont à considérer lors de la relance des activités estivales au chalet. (Photo Hebdo Concept)

Commencez par démarrer les appareils énergétiques. Si ceux-ci fonctionnent à l’électricité, vérifiez le filage électrique extérieur et actionnez le disjoncteur principal en vous assurant que les secondaires sont tous fermés. Actionnez-les ensuite un à un et vérifiez individuellement leur fonctionnement. Puis, branchez vos appareils électriques.

Si votre chalet est alimenté au propane, vérifiez l’état du réservoir, de la conduite principale et des raccordements secondaires. L’idée est de voir s’il y a une fuite, laquelle est perceptible par une odeur de gaz. Si tout est conforme, avant d’allumer votre appareil de chauffage, assurez-vous que votre cheminée n’est pas obstruée par un nid d’oiseau!

Occupez-vous ensuite de votre chauffe-eau. Il doit être inspecté une fois rempli d’eau pour ne pas brûler son élément chauffant. Ouvrez le robinet d’eau chaude de l’évier et attendez que l’eau coule pour allumer votre chauffe-eau.

Vérifiez ensuite l’état général de votre résidence secondaire, et ce, du toit aux fondations, pour déceler ce qui doit être réparé : bardeaux de toiture, gouttières, soffites, peinture, pentures, poignées de porte, etc. Profitez-en pour vérifier s’il y a de la vermine ou de petits animaux qui se sont infiltrés à l’intérieur de votre cheminée, au sous-sol, dans la remise ou par des orifices dans les murs.

Si votre chalet est doté d’une piscine, mettez-la en marche dès que possible, pour éviter que les premiers jours de chaleur favorisent le développement de bactéries et l’apparition d’algues. (HC)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires