L’écocentre officiellement ouvert à Château-Richer

Jean-Manuel
Jean-Manuel Téotonio
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La ville de Château-Richer s’est donné les moyens pour inciter les citoyens à recycler davantage avec l’ouverture officielle de l’écocentre, qui a eu lieu lundi dernier.

«On espère que l’écocentre devienne un incontournable», souligne le maire de Château-Richer, Frédéric Dancause. Il souhaite que ce projet pousse la population à recycler en utilisant les nouvelles installations mises à leur disposition depuis le 12 mai.

Le député provincial de Montmorency, Raymond Bernier, affirme que l’écocentre est une belle initiative. «Avant, on ne savait pas trop quoi faire avec, par exemple, nos vieux galons de peinture ou nos bonbonnes, et il y en avait qui se ramassait dans l’environnement», se désole-t-il. Selon lui, il s’agit d’un bon service à rendre à la population.

Site accessible aux citoyens de Ste-Anne-de-Beaupré

L’écocentre a été créé en collaboration avec la ville de Ste-Anne-de-Beaupré, qui ne dispose pas de terrain pour en avoir un à elle seule. Le maire Jean-Luc Fortin et le préfet de la MRC de La Côte-de-Beaupré, Pierre Lefrançois, ont d’ailleurs salué le travail des deux municipalités dans ce dossier. «C’est un bel exemple d’entraide municipal, indique M. Lefrançois. Cela s’est fait dans le respect et on est très content du projet.» Les citoyens de Ste-Anne-de-Beaupré peuvent donc eux aussi profiter de l’écocentre.

Cette entente permet également de séparer la facture de location du terrain entre les deux municipalités. L’entente locative est de 22 000 $ par année pendant cinq ans. Le terrain appartient au propriétaire de Carrière Laplante, qui n’utilisait pas l’endroit qu’occupe l’écocentre, spécifie Peter Bergeron, conseiller municipal à Château-Richer.

Projet évolutif

M. Dancause affirme que ce projet évoluera dans le temps et que ce ne sera pas parfait dès la première année. Une évolution qui dépendra peut-être de l’achalandage. Depuis son ouverture le 12 mai, l’écocentre a reçu de 12 à 15 visites par jour de citoyens de Château-Richer et de quatre à cinq pour ceux provenant de Ste-Anne-de-Beaupré, selon M. Bergeron. Environ 20 tonnes de matériels recyclables ont été recueillis jusqu’à maintenant.

L’écocentre est ouvert tous les samedis de 8 h à 16 h. Les trois premières visites sont gratuites et un montant de 50 $ sera chargé par la suite. On peut se débarrasser à l’écocentre, entres autres, d’appareils électriques et électroménagers, des matériaux secs, comme du bois de construction, et des matériaux granulaires, de la terre ou de la pierre par exemple. Des bacs de recyclage sont également disponibles pour recycler divers objets, comme des ordinateurs ou des pneus déjantés.

Lieux géographiques: Château-Richer, Ste-Anne-de-Beaupré L’, Montmorency MRC de La Côte-de-Beaupré Carrière Laplante

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires
,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");