Le Parcours gourmand de retour

Jean-Manuel
Jean-Manuel Téotonio
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Afin de faire connaître les produits de la région de Québec et de favoriser les rencontres entre les producteurs et les consommateurs, le Parcours gourmand est de retour cette année. Présentée mercredi à la brasserie artisanale La Korrigane, en basse-ville de Québec, l’édition 2012 de ce circuit d’agrotourisme et de tourisme gourmand compte 48 entreprises. De ce nombre, 23 sont situées sur l’Île d’Orléans et sur la Côte-de-Beaupré.

Bruno-Clément Boudreault, agent de développement au CLD de la Côte-de-Beaupré, présente les grandes lignes de l’édition 2012 du Parcours gourmand.

Un des objectifs de ce projet est que les consommateurs aillent à la rencontre des producteurs. «L’idée est de découvrir le milieu du producteur, indique Bruno-Clément Boudreault, agent de développement au Centre local de développement (CLD) de la Côte-de-Beaupré. C’est une occasion pour aller parler avec les producteurs et en apprendre sur eux et leurs produits.»

Selon la propriétaire de La Korrigane, Catherine Dionne-Foster, cette rencontre entre les gens et les producteurs fait augmenter l’engouement pour leurs produits. «On s’est rendu compte que les gens s’intéressent aux méthodes de fabrication des produits et aux producteurs eux-mêmes. C’est une belle opportunité pour découvrir le talent et le savoir-faire des artisans d’ici», croit Mme Dionne-Foster.

Meilleure visibilité

Le Parcours gourmand permet également aux producteurs de se faire connaître grâce à la visibilité qui vient avec leur participation. Charles Trottier, propriétaire de la Fromagerie des Grondines, dans Portneuf, estime que cette initiative a fait connaître son commerce, lui qui est membre depuis 2007. «C’est difficile de se faire connaître sans investir de gros montants, explique M. Trottier. On peut profiter de la notoriété des autres membres pour développer la nôtre.»

Ces arguments ont su convaincre Pierre-Alexandre Lemay et Sandrine Reix, propriétaires de la boulangerie La Boulange, située à St-Jean-de-l’Île-d’Orléans, de participer pour la première fois au projet. «Cela cadre très bien avec notre boulangerie et nos produits», affirme M. Lemay. Les deux propriétaires jugent que l’idée est bonne car elle permet de rendre visible leur entreprise lorsque les gens chercheront des endroits à visiter pour déguster des produits.

Pour Catherine Dionne-Foster, il s’agit aussi d’une belle occasion pour le réseautage entre les producteurs. «Plus les liens sont forts et durables, plus notre industrie sera fructueuse», pense la jeune propriétaire.

Stratégie marketing

Pour sa dixième année d’existence, le Parcours gourmand, coordonné par les CLD de la Côte-de-Beaupré, de l’Île d’Orléans, de La Jacques-Cartier, de Portneuf et de Québec, fera une refonte complète de son site internet, le www.parcoursgourmand.com. On cherchera notamment à avoir une présence accrue sur les réseaux sociaux. On souhaite aussi attirer davantage l’attention de bloggeurs gastronomiques québécois, canadiens et américains. Le but est de faire découvrir les entreprises membres pour que l’on en parle sur ces blogues spécialisés.

Le Parcours gourmand fera l’objet d’un des épisodes de l’émission Ma Caravane au Québec, diffusée à partir de cet automne sur les ondes de TV5.

Organisations: Centre local, TV5

Lieux géographiques: Portneuf, Québec, La Boulange St-Jean-de-l’Île-d’Orléans Île d’Orléans La Jacques-Cartier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires