Nutrition : profitez des plaisirs du barbecue sans risque

Jean-Philippe Sylvain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La saison du barbecue bat son plein et vous souhaitez combiner santé et plaisir au menu. Voici quelques trucs vous permettant de répondre à vos préoccupations.

Saviez-vous que des études ont démontré que le fait de manger beaucoup de viande cuite à température élevée peut accroître le risque de cancer ?

Cancérigène, le barbecue ?

Saviez-vous que des études ont démontré que le fait de manger beaucoup de viande cuite à température élevée peut accroître le risque de cancer ? Carboniser (noircir) une viande, que ce soit sur le barbecue ou dans la poêle, produit des substances chimiques appelées amines hétérocycliques. Ces composés, potentiellement cancérigènes, proviennent essentiellement des aliments riches en gras saturés. Donc, une bonne nouvelle : les aliments faibles en gras, tels que les fruits et légumes grillés, ne procurent aucun risque de ce côté.

Quand on cuisine au barbecue, il peut également se développer des hydrocarbures polyaromatiques, d'autres substances pouvant être cancérigènes à long terme. Elles se forment lorsque le gras de la viande s'écoule sur la braise ou les pierres chaudes, créant un retour de flammes et de fumée sur les aliments auxquels elles s'ajoutent.

Les amateurs de cuisine en plein air peuvent toutefois se rassurer, la cuisson au barbecue est sans danger si elle est utilisée avec modération et lorsqu'on y prend les précautions appropriées.

Conseils pour cuisiner santé

-Choisissez des coupes de viandes maigres, de la volaille ou des poissons, ce qui réduira la quantité de substances nuisibles qui se formeront à partir du gras qui brûle.

-Enlevez tout le gras visible des viandes et n’ajoutez pas de matières grasses sur les aliments durant la cuisson (beurre, margarine).

-Évitez de carboniser les aliments en les faisant cuire lentement sur le barbecue et en les éloignant des charbons chauds afin que les flammes soient moins susceptibles de pénétrer dans la viande.

-Essayez la cuisson en papillote: les volailles et les poissons enveloppés dans du papier d'aluminium et agrémentés de légumes et de fines herbes vous surprendront par leur goût savoureux. La cuisson sur une planche de cèdre est également une pratique à essayer.

-Évitez de piquer la viande pour la retourner afin d’empêcher que le jus ne s’écoule et provoque une flamme ; utilisez plutôt des pinces.

-Marinez la nourriture et bien l'épongez avant la cuisson permettrait d’avoir un effet protecteur : en retenant mieux son humidité, la viande est moins susceptible de brûler et la saveur en sera également améliorée !

En conclusion…

Il ne faut pas dire adieu à son barbecue, loin de là. Modifiez plutôt la méthode de cuisson des aliments, ajoutez une variété de légumes de saison riches en antioxydants et choisissez davantage de viandes maigres au lieu de manger un gros steak à chaque repas, ce qui donnera en même temps un bon coup de pouce à votre santé !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires