Deux causes à la pelouse jaunie : sécheresse ou infestation

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Nul besoin d’être un spécialiste pour remarquer que le vert habituel laisse place au jaune sur de nombreuses pelouses au Québec. Ce jaunissement peut être causé par deux phénomènes : les températures chaudes et le manque d’eau des dernières semaines, ou bien la présence d’un insecte ravageur comme la punaise velue, aussi appelée punaise des céréales.

La pelouse peut jaunir et brunir pour deux raisons : sécheresse en raison de la chaleur auquel cas il suffit de patienter, ou présence d'insectes ravageurs comme la punaise des céréales contre laquelle il faut intervenir. (Photo archives)

Dans le premier cas, la pelouse ralentit son métabolisme et entre en dormance; cela lui permet de survivre pendant quelques semaines, jusqu’au retour des conditions climatiques favorables. C’est un moyen de défense naturel de la pelouse. Le simple retour des températures plus clémentes et quelques jours de pluie permettront à votre gazon de retrouver sa belle couleur verte. Les pelouses au repos sont plus fragiles, il est donc conseillé de limiter le piétinement durant les périodes très chaudes et il faut éviter la tonte. En période de canicule, il ne faut connaître qu’un seul traitement : être patient.

«Il faut cependant rester à l’affût! Ces plaques jaunes sur votre pelouse peuvent aussi être le signe d’une infestation de punaise velue. Une attention particulière doit alors être portée afin d’éviter les dommages permanents et irréversibles à votre terrain, a souligné Bruno Fortin, administrateur de l’ASHOQ. Certaines régions du Québec sont actuellement touchées par des infestations importantes de punaise.»

Un bon dépistage devient alors la clé du succès. Les spécialistes en entretien des espaces verts membres de l’Association des services en horticulture ornementale du Québec (ASHOQ) favorisent une meilleure pratique en matière de fertilisation, irrigation et tonte. Si l’état de votre pelouse vous inquiète, il est conseillé de consulter un spécialiste et d’éviter les remèdes maison. Les produits souvent proposés dans ces recettes ne sont pas homologués par Santé Canada quant à l’utilisation sur ce végétal, aussi appelé «poumons des villes».

Conseils d'entretien

L’ASHOQ vous rappelle quelques conseils pour l’entretien d’une pelouse efficace et durable, qui pourraient vous éviter quelques ennuis :

- Tondez haut, 7 cm minimum. Les pelouses tondues trop court sont les plus vulnérables à la chaleur et à la sécheresse.

- N’arrosez pas en période de grandes chaleurs, la pelouse reverdira dès le retour des températures plus clémentes.

- Laissez les rognures de tonte en place (herbicyclage), elles apportent des nutriments à la pelouse.

- Fertilisez votre pelouse adéquatement dès le printemps pour la fortifier et lui permettre de mieux résister aux canicules.

- Consultez un professionnel de l’entretien des espaces verts si vous êtes inquiet de l’état de votre pelouse.

Pour plus d'information : www.fihoq.qc.ca

(Source : Association des services en horticulture ornementale du Québec - ASHOQ)

Organisations: ASHOQ, Association des services, Santé Canada

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires
,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");