Mark Cardwell remporte un prix d’envergure nationale

Mélanie Grenier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Journaliste et rédacteur pigiste anglophone, voilà la profession que réussit à exercer Mark Cardwell depuis sa demeure de Saint-Ferréol-les-Neiges. Bien que ce soit déjà un exploit en soi, ça n’est pas ce qui attire notre attention alors que le journaliste a remporté, en juin dernier, le prix du court reportage de l’année pour un article publié dans le Montreal Gazette.

Mark Cardwell de Saint-Ferréol-les-Neiges a remporté un prix de journalisme pancanadien.

C’est le regroupement PWAC qui a décerné le prix à M. Cardwell. Cette organisation regroupe quelques 600 rédacteurs et journalistes pigistes exerçant dans tout le pays. Le journaliste a été récompensé pour un article traitant du travail d’un chercheur de l’Université Laval. Ce dernier proposait des solutions au dérèglement biologique des travailleurs de nuit en travaillant avec la lumière.

Écrire depuis Saint-Ferréol-les-Neiges

Celui qui habite Saint-Ferréol-les-Neiges depuis une trentaine d’années réussit à gagner sa vie de sa plume en travaillant pour une dizaine de clients dont le Macleans Magazine, le Globe and mail et certains magazines spécialisés. «C’est tougn notre business. Il faut aimer écrire, être curieux et aimer les gens», raconte le journaliste anglophone qui assure ne pas connaître les pannes d’inspiration. «La vie de tous les jours est une source inépuisable d’idées d’articles», conclut-il.

Organisations: Université Laval

Lieux géographiques: Saint-Ferréol

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires