Des élèves de la Courvilloise publient leur devoir d'histoire

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les cours d'histoire au secondaire, une matière impopulaire et ennuyante? Pas de l'avis de certains élèves de l'école secondaire la Courvilloise en tout cas. Une vingtaine de jeunes de quatrième secondaire ont uni leurs efforts et mis le fruit de leurs réflexions en commun pour publier Notre devoir d'histoire, véritable recueil qui permet de pénétrer dans l'esprit fertile de ces jeunes et d'entendre ce qu'ils ont à dire sur le passé.

Les auteurs Christophe Asselin, Sara Boily, Alicia Bouchard-Boisvert, Éliane Brosseau, Kim Dupuis, Émile-Olivier Guilmette, Katia Jacques, Léo Savard, Loui-Phylyp Boudreault, Louiza Chalal, Emmanuelle Gauthier-Deschesnes, Philippe Lacasse, Amélie Villeneuve, Élody Cloutier, Émilie Gagnon, Antoine Lachance, Olivier Lejeune, Claudine Loubier, David Bellerive et Pierre-Olivier Leclerc ont travaillé sous la direction de Mathieu D'Avignon.  Le directeur de l'école Christian Couture était également présent pour la photo. (Photo Thaïs Martel)

L'idéateur de ce projet sans précédent, c'est Mathieu D'Avignon, un docteur en histoire qui a décidé de s'orienter vers l'enseignement. C'est dans le cadre d'un stage à la Courvilloise qu'il a décidé de proposer ce sujet un peu fou aux élèves.

«Leurs textes, variés, bien écrits, empreints de jeunesse et de curiosité, témoignent de leurs réalités multiples et de leur intérêt pour l'histoire, qu'elle soit plus personnelle ou plus globale. On entend souvent dire que les adolescents ne s'intéressent pas à l'histoire. Les auteurs de ce livre affirment le contraire. On publie des centaines de livres, de manuels scolaires, de cahiers de l'élève, de guides de corrections, de documents multimédias pour leur enseigner l'histoire. Pour une fois, ce sont eux qui nous parlent d'histoire», résume Mathieu D'Avignon.

Il ne s'agissait pas d'un devoir, ni même d'un travail noté. Les jeunes auteurs ont accepté de faire des recherches et de rédiger un texte dans leurs temps libres, pour le simple plaisir de participer au projet. Et ils s'en félicitent «J'ai adoré ça. Ça m'a fait aimer l'histoire, moi qui détestais ça. Je recommencerais n'importe quand», assure Alicia Bouchard-Boisvert, l'auteure du texte La petite histoire de la poutine.

Les adolescents ont particulièrement apprécié de pouvoir choisir leur sujet. «On écrivait ce qu'on voulait, de la longueur qu'on voulait. On y mettait nos couleurs», explique Sara Boily qui a travaillé sur l'histoire du Québec. Certains auteurs n'ont d'ailleurs pas hésité à oser la non-conformité comme Amélie Villeneuve qui a résumé l'essence de l'histoire en deux phrases toutes courtes. «C'était courageux de sa part. Même s'il est plus court, son texte est tout aussi brillant. C'est très original», estime M. D'Avignon.

On entend souvent dire que les adolescents ne s'intéressent pas à l'histoire. Les auteurs de ce livre affirment le contraire. Pour une fois, ce sont eux qui nous parlent d'histoire. Mathieu D'Avignon

Beaucoup ont puisé leur inspiration dans leur histoire personnelle. C'est le cas de Loui-Phylyp Boudreault. Le jeune homme a choisi de parler de la maison familiale à L’Isle-aux-Coudres. «La maison a 300 ans, c'est rare une maison aussi vieille. Toutes ses archives sont encore à l'intérieur, le papier est rendu fragile. C'est aussi par la tradition orale qu'on peut connaître son histoire», raconte-t-il.

Louiza Chalal a fait de même. D'origine berbère, la jeune fille a choisi de parler d'immigration. «Il y a beaucoup d’immigrants au Québec, ça fait partie de l'histoire. C'est ce que je ressentais en tant qu'immigrante», mentionne-t-elle.

Le livre, dont le lancement est imminent, sera publié aux Presses de l'Université Laval et disponible dans différentes librairies dont la Coop Zone de l'Université Laval. Fait rare, l'éditeur a cédé une partie des profits à la Courvilloise pour financer des activités scolaires et parascolaires. Curieux de rencontrer ces jeunes auteurs? Ils participeront à une séance de signatures lors du prochain Salon du livre de Québec.

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Presses de l'Université Laval, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec, L’Isle-aux-Coudres

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires