Vox pop : en cette Semaine des transports collectifs, pourriez-vous passer sept jours sans votre voiture?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Publié le 23 septembre 2011

«Non, parce que mon lieu de travail est à Lévis. Le transport en commun n’est pas adapté à ma situation, car ça me prendrait au moins cinq heures pour effectuer le trajet aller-retour chaque jour.» - Pierre Guillot, Beauport

Publié le 23 septembre 2011

«Oui, je pourrais venir travailler à pied, ce qui représente une marche d’environ 30 minutes. Ça serait une belle occasion de me mettre en forme et de protéger l’environnement.» - Michèle Giroux, Beauport

Publié le 23 septembre 2011

«Oui, mais pour le moment, c’est difficile parce que j’ai un bébé. J’habite dans Le Mesnil et sa garderie est à Sainte-Foy. Quand il sera plus grand, ça sera plus facile de prendre l’autobus.» - Julio Barbosa, Le Mesnil

Publié le 23 septembre 2011

«Oui, parce que je n’en ai pas. Je fais toutes mes commissions à pied. Je suis allée au travail à pied pendant 35 ans. Ça réveille le matin.» - Diane Arseneault, Sainte-Foy

Publié le 23 septembre 2011

«Oui. Je fais du covoiturage parce que j’habite à un endroit sans transport en commun. C’est un choix parce que je pense que la voiture pollue et puis ça m’évite de m’énerver au volant dans le trafic.» - Maxime Bégin, Saint-Antoine-de-Tilly

Bizarrement, en pleine Semaine des transports collectifs, alors que plusieurs initiatives sont proposées et même que le transport en commun est offert gratuitement certains jours ou à certaines heures, on dirait que la circulation n'a jamais été aussi dense à Québec.

Québec Hebdo a demandé à des gens de la région ce qu'ils en pensent et s'ils seraient capable de vivre sans leur voiture pendant un certain temps. Voici ce qu'ils ont répondu.

Pour lire chaque commentaire, il suffit de cliquer sur chacune des photos dans la galerie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires