Regard sur la cuisine d’aujourd’hui

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fonctionnelle et dépouillée, la cuisine prend aujourd’hui des airs de laboratoire. Pour le plus grand plaisir des cuistots.

Lundi matin, 7 h. L’arôme du café flotte dans la cuisine. Vous prenez soudain conscience de vos armoires défraîchies, de vos comptoirs élimés. Avant de faire table rase du passé, voici quelques conseils pour que votre prochaine cuisine soit un régal, tant pour les yeux que pour le palais.

Ouvrir les perspectives

La cuisine d’aujourd’hui s’intègre au séjour et autres pièces de la maison. Elle est avant tout pratique, fonctionnelle et esthétique. Les aménagements sont sobres et linéaires. On opte pour des caissons relevables vers le haut, des tablettes suspendues, On dégage l’espace avec des sections ouvertes ou vitrées.

Les armoires murales se font discrètes lorsqu’elles ne sont pas carrément absentes. Le rangement est optimal et son accès est facilité, grâce notamment à des tiroirs en enfilade munis de séparateurs ou de coulissants intérieurs. Des bacs de récupération y sont intégrés et les armoires de coin à plateau tournant sont supplantées par des tiroirs pratiques.

«Le design est très ergonomique aujourd’hui, relève Martin Harnois, président des Cuisines Polyèdre, un membre de la bannière Réno-Maître. On trouve sur le marché différents mécanismes ingénieux qui facilitent la vie, comme les amortisseurs et les coulissants d’ouverture de portes et de tiroirs. Les fabricants proposent aussi différents produits faits à partir de bois, de fibre pressée, de mélamine ou de thermoplastique.»

Il signale que ce dernier matériau, boudé pendant une dizaine d’années, a maintenant retrouvé la faveur des consommateurs, qui sont séduits pas ses divers finis et couleurs. Du côté des plans de travail, l’îlot a toujours la cote. Il se veut vaste, offre rangement et places assises. Il devient un point de rencontre convivial où l’on se réunit en famille ou entre amis.

On constate également que les surfaces de travail s’anoblissent. Le corian, le quartz et le granite s’invitent à la cuisine grâce aux économies réalisées sur les armoires. Les hottes reprennent le style professionnel des grands restaurants. Et, en plus de l’évier principal, on retrouve un second évier sur l’îlot et tous les deux sont montés sous le comptoir afin de faciliter l’entretien des surfaces.

Bien se renseigner

Mais avant de donner forme à la cuisine de vos rêves, vous devrez d’abord bien établir votre budget. Un architecte ou un cuisiniste peut évaluer vos besoins et élaborer le devis et le plan d’aménagement nécessaires à leur réalisation.

Il vous faudra également bien magasiner vos produits et matériaux. Ne cherchez pas seulement un prix, attardez-vous plutôt à la qualité de la quincaillerie et des matériaux de finition, sans oublier de vous renseigner sur les garanties offertes et le service après-vente.

Votre entrepreneur travaillera à partir des plans et devis fournis et vous soumettra une estimation des coûts avant le début des travaux. Il veillera à ce que l’aménagement soit réalisé selon les règles de l’art. Le tout dans la simplicité et la linéarité.

Pour plus d'information ou consulter un répertoire d'entrepreneurs accrédités : www.renomaitre.com

(Source : La bannière Réno-Maître de l’APCHQ)

Organisations: Réno-Maître de l’APCHQ

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires