Conseils pour réussir un projet de peinture extérieure l'automne

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À la suite du lancement récent de sa peinture extérieure Diamant au fini satiné, un produit novateur qui résiste rapidement à la pluie, Dulux rappelle quelques conseils assurant la réussite d'un projet de peinture extérieure à l'automne

Sur un mur de déclin de bois, il est préférable de peindre une ou planche entière à la fois, plutôt que d'y aller par section. (Photo archives)

1) Toujours une bonne préparation. Les hivers étant très durs pour les maisons, faisant peler et cloquer les surfaces peintes, une bonne préparation est une étape essentielle de la peinture extérieure. Pour obtenir des résultats de longue durée, utilisez une solution nettoyante sans phosphate pour nettoyer la zone à fond, puis rincez à l’aide d’un boyau d’arrosage ou d’un appareil sous pression. Brossez bien pour éliminer la saleté et les souillures, et utilisez un grattoir, couteau à mastic ou brosse d’acier pour déloger les débris des surfaces qui se détériorent. Remplissez les trous et fissures à l’aide d’un mastic à base d’acrylique et poncez avec un papier abrasif 120 grains.

2) Un coup de pinceau à la fois. Préparez un plan ou un échéancier de votre projet. Il vaut mieux peindre de haut en bas, en commençant par les rebords, gouttières et avancées du toit, puis les murs et les tuyaux de descente, en laissant les boiseries pour la fin. Si vous peignez des planches ou un revêtement, couvrez une ou deux planches à la fois, en allant d’un bout à l’autre - plutôt que de travailler en sections - pour éviter les chevauchements. Attaquez-vous d’abord au côté de la maison qui est à l’ombre le plus longtemps, car peindre en plein soleil peut résulter en des cloques et des marques de chevauchement.

3) Choisir les outils avec soin. Un pinceau à bord droit de quatre pouces est parfait pour les surfaces larges comme un revêtement, alors qu'un pinceau de deux pouces est préférable pour les boiseries. Un rouleau convient bien aux surfaces poreuses comme le béton ou le stuc, ainsi que pour les surfaces plates. Si la surface à peindre est très grande, essayez plutôt un pulvérisateur. En plus de donner un fini uniforme et professionnel, cela permettra d’effectuer le travail deux fois plus vite qu’avec un pinceau ou un rouleau.

4) Mieux vaut en mettre moins. Bien qu’une couche d’apprêt soit une bonne idée, n’appliquez jamais trop de peinture. Il y a une limite au nombre de couches de peinture que peut supporter une surface. La peinture vieillit et s’épaissit avec le temps, perdant sa souplesse et sa capacité d’expansion et de contraction, et risque donc de s’écailler et de décoller prématurément. Pour des résultats de longue durée, appliquez au maximum deux couches de peinture pour obtenir la couleur et la protection recherchées. Ne peignez jamais du bois humide, car la nouvelle peinture cloquera rapidement et s’écaillera.

5) Mettre l’accent sur votre porte. L’entrée principale donne un important cachet à votre maison, surtout si vous la peignez d’une couleur vibrante. Une porte fraîchement peinte contribuera aussi à limiter les effets néfastes des rayons ultraviolets. Bloquez la porte en position ouverte pendant que vous peignez les boiseries. Commencez par les montants et l’arrêt, en peignant du haut vers le bas. Pendant que les montants sont encore humides, peignez l’encadrement en masquant les rebords extérieurs. Peignez le seuil uniquement lorsque les montants et l’encadrement sont secs.

(Source : Dulux)

Organisations: Dulux

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires