La radio émettrice, une sécurité dans les sentiers de motoneige

Pierre
Pierre Tremblay,
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bonjour chers lecteurs, cette semaine, je désire vous parler d'un gadget que l’on aperçoit rarement chez les motoneigistes, soit la radio émettrice. Elle sert à communiquer lorsque nous voyageons en groupe. Dans cette chronique, je vais décrire les bienfaits d’un tel appareil.

La radio émettrice, une sécurité dans les sentiers de motoneige

La raison pour laquelle on ne rencontre pas souvent des groupes de motoneigistes avec ce genre de gadget est que plusieurs compagnies ont mis sur le marché des appareils dont la performance laissait à désirer; la qualité de la communication était inadéquate. C’est pourquoi, au fil du temps, les compagnies qui ont tenté de mettre sur le marché un tel appareil n’étaient pas en mesure de satisfaire les besoins et mettre sur le marché des appareils fiables. Aujourd’hui, les compagnies qui sont demeurées sur le marché produisent un équipement nettement amélioré.

Les bienfaits

Pour ma part, ma radio de marque Collet est un appareil de bonne qualité et son rendement est excellent. Cette radio m’est essentielle lors de mes sorties en motoneige avec ma conjointe ou mon groupe d’amis. Pourquoi? Au niveau de la sécurité, j’avise toujours une motoneige qui nous croise; cela évite à ceux qui me suivent un effet de surprise. Également, lorsqu’il y a un danger dans le sentier (une plaque de glace, un trou ou autre obstacle), je suis en mesure de prévenir mon groupe afin d’éviter un accident ou une blessure.

Aussi, lorsqu’un membre du groupe désire s’immobiliser pour une raison quelconque, nous pouvons partager cette information. Le dernier avantage est que cet appareil est muni d’un dispositif qui nous indique lorsqu’une surfaceuse est en notre direction pour éviter un accident grave.

Je crois que cet appareil est un bienfait et en vaut le coût, qui varie entre 280$ et 340$ selon le type de radio que vous choisissez.

Laurentides et Haute-Laurentides

Aujourd’hui, je vous fais découvrir la belle région des Laurentides. Cette région est la porte d’entrée de Lanaudière, l’Abitibi, l’Outaouais et Montréal. Pour ceux qui veulent se rendre directement sur place, vous pouvez laisser votre remorque près de la gare à Sainte-Agathe-des-Monts. Ensuite, vous partez en direction de Saint-Donat, car malheureusement, le sentier du Train du Nord est fermé de Saint-Jovite vers Labelle, à cause d'un jugement en faveur des résidents. Le sentier pour se rendre vers Saint-Donat se fait bien en une journée, aller-retour. Le sentier est parfois montagneux, mais le paysage est de toute beauté. À Saint-Donat, si vous ne désirez pas revenir la même journée, plusieurs endroits de choix sont à proximité pour prendre un bon repas et passer la nuit.

Pour ceux qui désirent se rendre vers Mont-Laurier ou vers Saint-Michel-des-Saints, je vous recommande de laisser votre remorque à l’Annonciation et emprunter le sentier du Petit train du Nord vers Mont-Laurier ou vers Lanaudière. Les deux destinations vous offrent une belle randonnée d’une distance d’environ 180 km. Soyez assuré d’un paysage spectaculaire lors de votre trajet. Le parc du Mont-Tremblant, en direction de la Rouge-Matawin, est possiblement disponible pour une dernière saison à cause des pressions de la part des environnementalistes.

En direction de Mont-Laurier, le sentier est toujours droit et peu montagneux. Le trajet est très divertissant puisque vous circulez de village en village. Vous pouvez passer une nuit à Mont-Laurier et le lendemain, vous rendre en direction de la Montagne du Diable. Vous pourrez alors séjourner dans une des nombreuses pourvoiries qui s’offrent à vous. Elles sont tous organisées pour vous recevoir et vous donner le goût de revenir. Pour de plus amples renseignements, le site touristique des Laurentides sera en mesure de bien planifier votre séjour. J’espère que mes commentaires ont su vous convaincre de partir à l’aventure dans cette belle région. Pour choisir votre destination: info-tourisme@laurentides.com .

Conseils de sécurité

Toute motoneige qui circule sur les terres du domaine privé, la circulation des véhicules hors route est subordonnée à l’autorisation expresse du propriétaire ou locateur. Sans l’autorisation écrite du propriétaire, vous ne pouvez circuler sur un terrain privé.

Question de la semaine

Étant donné le manque de relève, selon vous, les bénévoles des clubs de motoneige sont- t-il à bout de souffle? Faites-moi parvenir vos commentaires à pierretremblay55@sympatico.ca.

La semaine prochaine

Je vous parlerai de différents articles essentiels que vous devez apporter lors de vos randonnées de motoneige. En plus de vous parler de la belle région de Lanaudière. Bonne semaine, la voix des motoneigistes vous dit: «Soyez prudent dans les sentiers, votre vie nous tient à cœur». Faites-moi parvenir vos commentaires ou idées de chronique. Pour en savoir plus sur la motoneige, vous pouvez consulter le magazine virtuel www.motoneiges.ca Québec Hebdo

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Région des Laurentides, Région de Lanaudière, Mont-Laurier Saint-Donat Abitibi Montréal Sainte-Agathe-des-Monts Sentier du Train du Nord Saint-Jovite Saint-Michel-des-Saints Sentier du Petit Parc du Mont-Tremblant La Rouge-Matawin La Montagne du Diable

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires