Au-delà des espérances d'Alex Harvey

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Posté au cinquième rang après quatre étapes du Tour de ski

Le fondeur Alex Harvey a bien fini l’année 2010 et commence bien 2011. En action au Tour de ski qui s’est amorcé en Allemagne le 31 décembre, le Saint-Ferréolais occupe le cinquième rang du classement général après les quatre premières des huit étapes.

Alex Harvey accuse un retard de seulement 1 minute et 23,8 secondes sur le leader du Tour de ski, le Suisse Dario Cologna.(Photo: Archives)

L'olympien de 22 ans a d’abord pris le 18e rang du Prologue présenté vendredi, puis a fini neuvième du 15 km style classique, le lendemain, et septième du sprint classique, dimanche. Le lendemain, il a terminé 15e du départ de masse de 20 kilomètres combinant 10 kilomètres en style classique, puis 10 kilomètres en style libre.

«Ça va vraiment bien! C’est même au-delà de mes espérances», s’exclame Harvey en entrevue à Sportcom alors qu’il était en route pour l’Italie, où sera tenue la suite du Tour de ski.

Camp d'entraînement profitable

«Je savais que ma forme allait être là grâce à mon camp d’entraînement de Noël, qui avait lieu à Davos, mais je ne pensais pas que ça irait aussi bien.»

Plus le Tour avance, mieux Harvey se sent sur ses skis.

«Aujourd’hui (lundi), c’est la journée où je me sentais le mieux. Aux autres étapes, je ressentais de la fatigue lors des échauffements, mais cette fois, je me suis bien senti dès les premières foulées», convient le fondeur, même s’il a fini 15e.

Prudent

«Comme c’était un départ de masse, c’était vraiment chaotique et il y en a plusieurs qui ont brisé leurs skis ou leurs bâtons. C’était une journée où il y avait plus à perdre qu’à gagner», explique celui qui a joué de prudence.

«J’ai essayé de me tenir le plus en avant avec les skieurs plus expérimentés pour éviter que ça m’arrive.»

Sa septième place en sprint classique lors de la deuxième étape a également de quoi le réjouir.

Meilleur résultat à vie

«C’est mon meilleur résultat à vie en sprint à ce niveau. Je suis vraiment content, car le sprint va vraiment bien cette année.»

Harvey s’est bien battu puisqu’il en aurait fallu de peu pour qu’il soit éliminé en quart de finale.

«J’étais troisième alors qu’il ne restait qu’environ 200 mètres à la course et je devais finir deuxième pour accéder à la demi-finale. J’ai réussi à accélérer à la toute fin pour passer. »

À l’édition 2009-2010 du Tour de ski, Harvey avait terminé l’épreuve au 22e rang. Il se sentait capable cette fois d’obtenir des résultats parmi les 15 premiers.

Objectif déjà rempli

«Cet objectif est déjà rempli alors je peux le réajuster. Je peux penser à bien me positionner au classement général, surtout que ce sont des étapes-clés qui s’en viennent», mentionne le Québécois.

Il pense notamment à la sixième étape, une course en style libre de 35 kilomètres, qui reliera les villes italiennes de Cortina et Toblach, jeudi.

«Ce sera l’étape où on pourra gagner du temps, mais en perdre aussi. Mais si ça continue de bien aller, j’aurai de belles cartes à jouer. Le parcours sera parsemé de longues montées graduelles, ce qui est bon pour moi.»

Le Suisse Dario Cologna (1 h 37 min, 51 s) mène le classement, alors que le Canadien Devon Kershaw (1 h 38 min 36,9 s) suit au deuxième rang. Cinquième, Harvey accuse un retard de 1 minute et 23,8 secondes sur Cologna.

Harvey et les autres fondeurs impliqués au Tour de ski bénéficieront d’une journée de congé, aujourd'hui, où ils pourront refaire le plein d’énergie. La cinquième étape, un sprint style libre, sera disputée demain à Toblach, en Italie. (M.C.)

Lieux géographiques: Italie, Rang du Prologue, Sportcom Davos Toblach

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires