Alex Harvey revient au bercail avec un top 10

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dernière étape du Tour de ski

Le fondeur Alex Harvey a conclu le Tour de ski au 10e rang, dimanche. Il s’agissait de la huitième et dernière étape, qui a débuté à Val di Fiemme pour se terminer à Alpe Cermis, en Italie.

Alex Harvey a complété la dernière étape du Tour de ski en 20e place pour se classer 10e après les huit étapes. (Photo: Archives)

La dernière étape consistait en une poursuite de 9 km style libre, se déroulant principalement dans des pentes ascendantes. Le Saint-Ferréolais occupait la septième place avant de prendre le départ de l’étape ultime.

Comme l’avait prédit Harvey la veille, c’est le Tchèque Lukas Bauer qui a remporté l’étape avec 31,6 secondes d’avance sur l’Italien Roland Clara. Le Suisse Curdin Perl a complété le podium.

Au classement général, le Suisse Dario Cologna a mérité la victoire, lui qui était premier avant de prendre le départ. Le Norvégien Petter Northug a conservé la deuxième place pendant que Bauer réussissait à grimper au troisième rang, lui qui était 10e après sept étapes. Harvey a réalisé le 20e meilleur temps.

Bon pour le classement

«Je suis vraiment content de m’être maintenu dans le top 10 parce que ça donne vraiment beaucoup de points pour la Coupe du monde, a lancé Harvey. Ce n’est vraiment pas ma force de grimper de la sorte. Quand j’ai parlé à notre farteur en chef, Yves Bilodeau, après la course, il m’a dit qu’il se demandait si j’allais me rendre en haut de la côte.»

«Je me sentais vraiment bien ce matin, a-t-il commenté à Sportcom. Disons que si ça avait été une vraie course de ski de fond, ça aurait été une super bonne course pour moi.»

Une compétition populaire

Le Tour de ski en était seulement à sa cinquième édition, mais déjà la popularité est là.

«Au niveau médiatique, c’est ce qui a de plus gros durant l’hiver, a lancé Harvey. Ici, ils peuvent savoir les cotes d’écoute et c’est meilleur que lors des Championnats du monde.»

Les fondeurs accordent également de plus en plus d’importance à cette course de huit étapes.

«On aime bien la formule, même si la dernière étape n’est pas vraiment une course de ski de fond, mais c’est bon pour la télé.»

Camps d'entraînement

L'olympien de 22 ans viendra passer les deux prochaines semaines au Québec avant de remettre le cap sur l’Europe pour prendre part à des camps d’entraînement qui mèneront aux Championnats du monde des moins de 23 ans, à la fin janvier, et aux Championnats du monde seniors à Oslo, en Norvège, du 23 février au 6 mars.

Lieux géographiques: Québec, Europe, Oslo Norvège

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires