Vélirium: le party par excellence du vélo de montagne menacé

Marc
Marc Cochrane
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'événement perd de l'argent chaque année

Il semble que la notoriété mondiale ne soit pas gage de succès financier. C'est du moins le cas du Vélirium du Mont-Sainte-Anne, qui, malgré qu'il présente une Coupe du Monde de vélo de montagne, termine chaque édition avec un déficit budgétaire. C'est pour cette raison que la vice-présidente de Gestev, Chantal Lachance, soulève la possibilité que l'événement cesse ses activités, l'an prochain.

Chantal Lachance laisse planer le doute sur un éventuel retour du Vélirium au Mont-Sainte-Anne.

Mme Lachance a confié, mercredi, lors d'un cocktail touristique du Centre local de développement (CLD) de la Côte-de-Beaupré, à l'Auberge Baker, de Château-Richer, que la présentation du Vélirium commande des dépenses de 2,7 millions $ et que l'organisme à but non lucratif qui en assure la gestion, la Corporation de la Coupe du monde de vélo, réfléchit à la possibilité de mettre un terme au Vélirium.

«En plus, cette année, nous avons des dépenses additionnelles en nuitées en raison du lock-out à l'hôtel Château Mont-Sainte-Anne. Par le passé, l'établissement offrait notamment le gîte à des journalistes internationaux», souligne Mme Lachance.

Avant de dévoiler cette nouvelle, elle a rappelé que le Vélirium représente quelque chose de gros pour la Côte-de-Beaupré.

«C'est sûr qu'une activité présentée chaque année perd son effet de nouveauté. Il faut quand même continuer d'être fier de nos événements. Oui, c'est difficile à organiser, peu importe l'importance, mais le plus beau cadeau que la communauté puisse se faire est d'y participer.

«Le plus beau message que l'on peut envoyer au reste du monde est justement de montrer qu'il y en a du monde, surtout un événement présenté dans plus de 100 pays. Faut voir plus loin que le bout de son nez et encourager les efforts des gens qui s'impliquent», ajoute la vice-présidente de Gestev.

Elle donne en exemple les 790 bénévoles qui s'occuperont d'une façon ou d'une autre des centaines de personnes, dont 225 journalistes, qui envahiront le Mont-Sainte-Anne, au cours des deux prochaines fins de semaine. La Coupe du Monde de vélo de montagne sera présentée du 1er au 3 juillet.

Le Vélirium consacre 300 000 $ en promotions, dont trois heures qui seront télédiffusées au nouveau poste TVA Sports. Des capsules mettant en valeur les attraits de la région seront aussi présentées. Mme Lachance estime à 1 M$ la valeur de ces messages.

Et c'est toute la Côte-de-Beaupré qui en profite, puisqu'en 2009, une étude a révélé que les retombées économiques atteignent 11 M$ pour la région de Québec.

Organisations: Centre local, CLD, Auberge Baker Corporation de la Coupe du monde de vélo

Lieux géographiques: Côte-de-Beaupré, Château-Richer, Le Mont Sainte-Anne Région de Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires