Un retour au bercail bénéfique pour Raphaël Gagné

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Champion de la Coupe du Québec au Vélirium

La mère de Raphaël Gagné lui avait prédit un podium avant la finale de la Coupe du Québec de vélo de montagne et il semble que son intuition féminine a frappé dans le mille puisque la fierté de Lac-Beauport a remporté l'or, samedi, dans le cadre du lever de rideau du Vélirium du Mont-Sainte-Anne.

Raphaël Gagné s'est très bien préparé en vue de la Coupe du Monde de vélo de montagne du 2 juillet en remportant la Coupe du Québec.(Photo: Louis-Antoine Lemire)

Malgré le fait que son plus proche poursuivant, Léandre Bouchard, l’a talonné durant une bonne partie de la course, Gagné a triomphé avec un temps de 1 h 17 m 09 s. Léandre Bouchard a reçu la médaille d’argent et Jérémy Martin le bronze.

Inscrit dans la classe senior élite hommes, Gagné, un des favoris de la foule, était heureux d’être de retour en sol québécois après avoir disputé quelques courses en Europe. Selon ses propres aveux, son passage en Europe n’a pas été de tout repos.

«Je n’ai pas eu les résultats escomptés. Sans chercher d’excuses, j’étais un peu fatigué. Par contre, je suis quand même satisfait de ma saison jusqu’à présent», mentionne-t-il.

Jouer à domicile

En terme bien connu dans le sport, l’avantage de jouer à la maison est un plus pour Gagné.

«Quand j’ai la chance de performer devant mes proches, ils m’encouragent en criant mon nom et non Go Canada. Cela me pousse à en donner un peu plus et je veux leur offrir le meilleur spectacle possible. Courir ici est une excellente préparation pour la Coupe du Monde du 2 juillet, où 70 % des meilleurs coureurs seront en piste», souligne-t-il

Issu d’une famille de cyclistes, son père, sa mère et sa sœur ont tous la même passion. La mère de Raphaël, Odette Boucher, était tout sourire à l’idée de regarder les prouesses de son fils en personne. Elle a même raconté une anecdote assez savoureuse à L'Autre Voix.

Une occasion privilégiée

«Nous ne pouvons pas assister à toutes les courses. C’est agréable de le voir pédaler près de chez nous. Nous sommes très fiers de lui. Depuis maintenant 14 ans, nous suivons sa carrière. Lors d’une compétition à Hull, pour la seule et unique fois, mon conjoint, ma fille et moi avions eu une meilleure position que Raphaël sur le podium», a rappelé Mme Boucher.

Autres vainqueurs

Dans la catégorie senior élite femmes, Andréanne Pichette, de Loretteville, a su tirer son épingle du jeu en enregistrant un temps de 1 h 18 m, deux secondes devant sa principale rivale, Rébecca Beaumont. Marie-Claude Surprenant a terminé troisième avec un temps de 1 h 22. Marc-André Fortier, Victor Verrault et Raphaël Auclair ont grimpé sur la plus haute marche du podium dans leur catégorie respective.

La Coupe du Québec de cross country a attiré près de 3000 passionnés de vélo.

Lieux géographiques: Québec, Europe, Hull Loretteville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires