Premiers pas de Maxime Huot chez les séniors

Marc-Antoine Gariépy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À sa première compétition internationale chez les séniors, le taekwondoïste de Boischatel Maxime Huot s’est incliné à son troisième combat lors du US Open, tenu à Las Vegas à la fin février. Après avoir obtenu un bye pour son premier combat dans la catégorie des 54 kg et moins, l’athlète de 17 ans a fait main basse sur son deuxième combat en triomphant 17-4 aux dépens de l’Américain Brandon Beard. Son parcours s’est toutefois terminé lors de la ronde suivante, étant défait 4-0 par l’Égyptien Sherif Shaaban. Ce dernier a d’ailleurs terminé au deuxième rang de la prestigieuse compétition américaine. Pour Maxime Huot, il s’agissait d’une deuxième compétition au niveau sénior et le Boischatelois n’est pas surpris du calibre qu’on y retrouve. « Je considère que le niveau est environ comme je l’avais imaginé, c’est-à-dire qu’au point de vue talent je cadre très bien, mais il faut que je m’ajuste au niveau mental étant donné que je dois souvent affronter des gars entre 25 et 30 ans. »

Maxime Huot

Une première réussie Un mois et demi plus tôt, lors sa première compétition chez les séniors, le jeune Huot a fait belle figure, atteignant la demi-finale et poussant le champion canadien jusqu’en prolongation des essais nationaux tenus à Vancouver, en Colombie-Britannique, à la mi-janvier. Combattant chez les moins de 58 kg, une catégorie supérieure à la sienne, Huot a remporté ses deux premiers combats face au Québécois Pascal Laganière (4-3) et à l’Ontarien Nicholas Chow (5-3). En demi-finale, le Québécois Jocelyn Addison, âgé de 30 ans et champion canadien depuis 5 ans, attendait le jeune athlète de pied ferme. La recrue a toutefois livré une belle bataille face au vétéran, qui a vu son adversaire préserver une égalité de 6-6 après les trois rounds réglementaires. En prolongation, Addison a marqué le premier point, se sauvant avec une victoire de 7-6. La compétition n’était toutefois pas terminée pour Maxime Huot, qui devait se battre pour la troisième position face à Vincent Foster, son partenaire d’entraînement au Club de taekwondo de Beauport. Foster a toutefois remporté le combat par la marque de 1-0. « Je suis très fier de ce résultat, car pour une première compétition sénior, ce fut une très belle expérience et un bon résultat », mentionne Huot, qui se rendra à Toronto en mai afin de participer à l’Open du Canada.

Organisations: Club de taekwondo de Beauport

Lieux géographiques: Vancouver, Colombie-Britannique, Toronto

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires