Vidéo: Marie-Hélène Prémont sur la troisième marche du podium

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Raphaël Gagné termine 21e dans sa catégorie

Pour voir l'entrevue de Marie-Hélène Prémont à l'issue de sa course

«Fierté». C’est ce qui se lisait sur le visage de Marie-Hélène Prémont (Rocky Mountain), troisième à ce qui a possiblement été sa dernière Coupe du monde de vélo de montagne à domicile. Samedi, au Mont Sainte-Anne, l’athlète de Château-Richer a démontré que sa non sélection pour les Jeux olympiques de Londres ne l’avait pas abattue, alors qu’elle a décroché le troisième rang, accusant un retard de 1 min 51 s sur sa compatriote et championne du monde, Catharine Pendrel (Luna Pro).

Prémont Marie-Hélène

Première jusqu’à un demi-tour de la fin, l’Américaine Georgia Gould, coéquipière de Pendrel, a fini deuxième.

«Je n’étais pas montée sur le podium à Mont Sainte-Anne depuis 2008, alors ça fait du bien! Comme vous le savez, j’ai eu une semaine difficile au plan psychologique, alors j’ai dû me préparer de ce côté», a commenté la Québécoise qui obtient son meilleur résultat international cette saison.

«Je savais que la forme était là et j’ai réussi à prouver que je pouvais être forte au niveau mondial, tant mentalement que physiquement. Ça laisse entrevoir de bons résultats pour le reste de la saison. C’est dommage que je n’aille pas aux Jeux, mais je veux vous faire vivre de belles sensations aux Championnats du monde.»

La médaillée d’argent des Jeux d’Athènes a réitéré qu’elle n’était pas là pour prouver que c’était elle, plutôt qu’Emily Batty, qui aurait dû être retenue pour les Jeux olympiques. «Le but était plutôt de me faire plaisir et de me prouver à moi-même que j’avais ma place. J’ai bien dosé au troisième tour, alors je savais qu’il me restait de l’énergie. Un podium aujourd’hui (samedi), c’est un cadeau!»

Pendrel a également très bien joué ses cartes, elle qui accusait un retard de 25 secondes sur l’Américaine Georgia Gould. En s’imposant, Pendrel enfile le maillot de meneuse au classement de la Coupe du monde.

«Je suis heureuse de savoir que je peux encore gagner ici! » a soutenu celle qui signe sa deuxième victoire cette saison et qui s’était également imposée l’an dernier. « Je sentais que Marie-Hélène était proche, car j’entendais les gens qui criaient aussi pour elle. Dans le dernier tour, j’ai été constante et Georgia (Gould) était peut-être plus fatiguée. Lorsque tu peux voir la personne devant toi, c’est plus facile de combler l’écart.»

Un duel à finir chez les hommes

En l’absence du Français et double champion olympique Julien Absalon, le Suisse Nino Schurter (Scott-Swisspower) et l’Espagnol José Hermida Ramos (Merida-Multivan) ont offert un spectacle à couper le souffle en fin d’épreuve dont l’issue s’est déterminée au sprint final. C’est finalement le Suisse et meneur au classement de la Coupe du monde qui a eu le dessus. Non loin derrière, le Britanno-Colombien et champion canadien en titre, Max Plaxton (Specialized), a décroché une superbe cinquième place, ce qui est le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde. «C’est un parcours difficile et je pense que certains gars ont même eu un peu peur. Je demeure à Victoria et nous nous entraînons dans des conditions semblables pendant l’hiver. Mon but cette année était de faire un podium avant les Jeux olympiques et je peux dire que c’est fait! (ndlr : en vélo de montagne, le podium compte cinq places)», a expliqué Plaxton. Raphaël Gagné (Rocky Mountain), qui prenait part à sa première Coupe du monde cette saison, a terminé en 21e place, en plus de finir troisième Canadien. «J’ai fait une course intelligente et j’ai progressé tout au long de l’épreuve.» La pluie a commencé à tomber de façon importante dans le dernier tiers de l’épreuve, ce qui a forcé les athlètes à redoubler de prudence dans ce parcours qui est déjà considéré comme l’un des plus difficiles du circuit. «Je me considère assez bon techniquement, mais j’ai quand même été surpris, car nous n’avons pas souvent roulé dans la pluie cette saison. J’ai dû m’adapter, mais j’adore lorsque c’est glissant», a précisé celui qui espère se tailler une place dans les 20 premiers la semaine prochaine à Wyndham (New York).

Andréanne Pichette cinquième La championne canadienne chez les moins de 23 ans, Andréanne Pichette, a pris le cinquième rang (à 9 min 46 s) de l’épreuve disputée en fin d’après-midi sur un parcours passablement détrempé. «C’était vraiment difficile et très glissant. En temps normal, j’aime ça, sauf qu’aujourd’hui c’était particulièrement difficile de rester sur le vélo. Je suis contente de mon résultat.» Andréane Lanthier-Nadeau a suivi en sixième place. Léandre Bouchard 22e

Le Néerlandais Michiel Van Der Heijden (Rabobank Giant) a réussi à fausser compagnie à l’Italien Gerhard Kerschbaumer dans l’avant-dernier tour pour remporter l’épreuve. Léandre Bouchard, d’Alma, 22e, a obtenu le troisième meilleur résultat canadien. «Je suis plus ou moins satisfait, car j’aurais aimé améliorer mon résultat de l’an dernier, une 10e place », a commenté celui qui a mérité un deuxième titre national U23, le week-end dernier, à Saint-Félicien. «J’ai fait quelques erreurs d’inattention et étant donné que les coureurs présents ici sont très forts, la moindre petite erreur ne pardonne pas.» Longtemps dans les 15 premiers, Jeremy Martin connaissait une excellente course lorsqu’un ennui mécanique est survenu à la fin de l’avant-dernier tour. «J’ai eu une crevaison 100 mètres après la zone de ravitaillement (ndlr : où l’on peut également obtenir un soutien technique). J’ai fendu mon pneu, alors je n’ai pas pu le réparer moi-même. C’est arrivé au mauvais moment et il n’y avait rien à faire.»

Autres résultats québécois

Élites femmes 39- Caroline Villeneuve (à trois tours) Abandon- Cindy Montambault

Élites hommes

65- Marc-André Daigle (à trois tours)

 

U23 Femmes

11- Valérie Meunier (à 15 min 42 s)

12- Sarah Moore (à 16 min 55 s)

16- Laurence Harvey (à 25 min 05 s)

 

U23 Hommes

24- Antoine Caron (à 8 min 26 s)

29- Patrick Chartrand (à 10 min 25 s)

40- Samuel Tremblayu (à 17 min 50 s)

41- Alex Lavertu (à 18 min 04 s)

Abandon- Philippe Depault

 Source: Sportcom

 

Groupe Québec Hebdo

 

 

 

Organisations: Scott-Swisspower, Merida-Multivan, Rabobank Giant

Lieux géographiques: Mont Sainte-Anne, Suisse, Victoria Rocky Mountain Wyndham New York Alma Saint-Félicien

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires