Premier week-end réussi pour le Vélirium

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les spectateurs étaient au rendez-vous pour le premier week-end des festivités du Vélirium qui coïncidait cette année avec le long congé de la Saint-Jean-Baptiste. Les amateurs en ont eu pour leur argent alors que les épreuves se sont avérées spectaculaires et que la chouchou locale a pris le troisième rang de son épreuve sous les yeux de la foule en délire.

Marie-Hélène Prémont sur le podium, tout juste après sa course samedi dernier.

La fin de semaine a commencé en force avec l’épreuve du Red Bull Monte Descend qui avait démarré sous un ciel clément mais s’est terminé littéralement sous le déluge ! Si bien que plusieurs spectateurs ont dû quitter avant la fin. Pour ceux-là, noter que l’équipe gagnante, et la favorite dès le départ, était celle composée de Thomas Frischknecht et Claudio Caluori. L’équipe « The Machine », composée de Marc-André Fortier et de Philippe Cyrenne-Blanchard a pris le deuxième rang puis, l’équipe « Specialized », composée de Sébastien Cadieux-Duval et Julien Laramée, le troisième.

Marie-Hélène Prémont acclamée

Puis, le lendemain, le beau temps comme la foule, étaient de retour au Mont-Sainte-Anne pour voir les épreuves de cross-country. L’émotion était à son comble quand Marie-Hélène Prémont a franchi la ligne d’arrivée au troisième rang, une place qu’elle a occupée pour une bonne portion de la course.

Les cris de la foule ont sûrement offert un baume au cœur de la château-richéroise dont les espoirs de participer aux Jeux olympiques de Londres avaient été anéantis à peine quelques jours plus tôt. «Je savais que la forme était là et j’ai réussi à prouver que je pouvais être forte au niveau mondial, tant mentalement que physiquement. Ça laisse entrevoir de bons résultats pour le reste de la saison. C’est dommage que je n’aille pas aux Jeux, mais je veux vous faire vivre de belles sensations aux Championnats du monde», a raconté l’athlète après sa course.

C’est la canadienne Catherine Pendrel qui a mis la main sur la médaille d’or de la même épreuve. Chez les hommes, le Suisse Nino Schurter (Scott-Swisspower) et l’Espagnol José Hermida Ramos (Merida-Multivan) ont offert un spectacle à couper le souffle en fin d’épreuve dont l’issue s’est déterminée au sprint final. C’est finalement le Suisse et meneur au classement de la Coupe du monde qui a eu le dessus.

La descente : tout un spectacle !

Finalement, la journée de dimanche a été consacrée aux épreuves finales de descente. Selon les amateurs, quelle est la meilleure façon d’assister aux compétitions de descente ? En descendant le parcours accidenté à quelques centimètres des athlètes qui passent à une vitesse surprenante ! La vitesse des compétiteurs masculins oscillait entre 58 et 62 km/h alors que les femmes atteignaient en général des pointes de 55 à 57 km/h. La gagnante, Rachel Atherton a bouclé le parcours de 2,83 kilomètres en un peu plus de 4 minutes 49 secondes alors que le gagnant, Aaron Gwin a remporté les honneurs en tout juste 4 minutes 14 secondes sur le même parcours. Ça décoiffe !

Ça se poursuit!

Ne manquez pas les prochaines activités du Vélirium qui se poursuit jusqu'au 8 juillet prochain! Entre autres, l'activité Monte-le-Mont, le vendredi 29 juin prochain, le Raid vélo mag, le 30 juin, la Coupe du Québec de Cross-Country, le samedi 7 juillet et enfin les Championnats canadiens et la Coupe du Québec de descente, le dimanche 8 juillet, la dernière journée de compétitions. Pour plus de détails sur tout ce que vous propose le Vélirium, consultez le www.velirium.com! (M.G.)

Organisations: Scott-Swisspower, Merida-Multivan

Lieux géographiques: Québec, Suisse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires