1,5M$ pour donner un second souffle à trois églises de la région


Publié le 14 mars 2017

À l'intérieur de la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

©(Photo TC Media - Archives)

PATRIMOINE. Deux églises du Vieux-Québec et une de l’île d’Orléans subiront une cure de jeunesse grâce à un investissement de 1,5M$ du gouvernement provincial.

Deux œuvres d’art accrochées aux murs de l’église Saint-Roch et du Monastère des Augustines seront restaurées du même coup.

Détails des investissements

- 1M$ pour la peinture de la nef centrale de la Basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec et pour la préservation de l’ornementation, des moulures et des rosettes;

- 230 682$ pour la maçonnerie, le parvis, les fenêtres et les finis intérieurs de l’église de Notre-Dame-des-Victoires;

- 237 662$ pour la toiture et le revêtement extérieur en bois de l’église de Sainte-Famille sur l’île d'Orléans, ainsi que pour consolider la structure;

-30 573$ pour la restauration du tableau Apparition de la Vierge et de l'Enfant-Jésus à Saint Antoine de Simon Vouet installé dans l’église Saint-Roch;

- 5 990$ pour la restauration du tableau Abbé Louis-Joseph Desjardins de Louis Dulongpré au Monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec.

L'église Notre-Dame-des-Victoires.

©(Photo TC Media – Archives)

Quatre autres bâtiments pourront être restaurés grâce à des sommes résiduelles de 2015-2016. Québec délie 635 792$ pour la restauration des clochetons de l’église Saint-Roch (282 400$), l’installation de gicleurs à l’église Saint-François-de-Sales de Neuville (216 064$), la restauration des portes de l’église Saint-Sauveur (35 030$) et finalement la restauration du crépi de l’église de Saint-Augustin-de-Desmaures (102 298$)

En 2016-2017, le gouvernement a accordé un montant de 10 M$ pour la restauration de 55 biens meubles et immeubles à caractère religieux situés à travers le Québec. L'aide financière est versée par le Conseil du patrimoine religieux du Québec.

TC Media