Sections

Terrain de l'aréna Gilles-Tremblay: Boischatel se retire du projet de piscine intérieure


Publié le 17 juillet 2017

CONSTRUCTION. À la fin du mois de novembre 2015, on apprenait que l'aréna Gilles-Tremblay allait bientôt tomber sous le pic des démolisseurs. À ce moment, un projet de piscine intérieure en collaboration avec la municipalité de Boischatel était envisagé. Maintenant que Boischatel se retire du projet, Québec doit réévaluer la situation.

En effet, la vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Julie Lemieux, explique que Boischatel s'est retirée pour travailler sur un projet qui leur est propre. «Ils souhaitaient investir chez eux», explique la conseillère municipale.

«Pour nous, ça change un peu le projet d'origine. On a voulu consulter la population de Beauport pour savoir si ce projet de piscine, c'est encore ce qu'ils souhaitent ou si on peut faire autre chose avec ce terrain qui est assez grand et bien situé, sur l'avenue Larue», ajoute Mme Lemieux.  

Dans cette optique, un sondage a été réalisé auprès des gens du quartier par votepour.ca afin de savoir ce qu'ils aimeraient voir comme construction à cet endroit. Finalement, la piscine est un projet qui plaît aux citoyens de Beauport, mais d'autres idées intéressantes sont sorties de ce sondage. «On est entrain de regarder tout ça et on va soumettre un projet final à la population pour une réalisation dans les prochaines années», ajoute Mme Lemieux.

Il est également important pour la Ville de réévaluer les besoins réels de la population pour une piscine intérieure, mais aussi les coûts que cela impliquerait sans partenariat avec la Côte-de-Beaupré.