Être actif malgré un problème de santé, c’est possible... et bénéfique!

Publié le 8 octobre 2015

Family preparing food together

Vous croyez que votre état de santé ne vous permet pas d’être actif? Détrompez-vous : l’activité physique est bénéfique pour tous et fait même partie du traitement de nombreuses maladies…

•      Arthrite : vos articulations vous font souffrir et vous n’avez pas envie de bouger? L’exercice réduit la douleur et les raideurs, alors que l’inactivité vous ankylose davantage. Danse, aquaforme, jardinage, tai-chi… privilégiez des activités qui favorisent la flexibilité.

•      Maladies cardiovasculaires : pas besoin de courir un marathon pour ralentir le développement de l’athérosclérose! Il suffit de bouger au quotidien, ce qui améliore le travail du cœur et rend le sang moins gras et plus liquide. Raquette, danse, marche ou vélo amélioreront l’endurance de vos muscles.

•      Ostéoporose : l’exercice renforce les os, développe l’équilibre et maintient une bonne masse musculaire, ce qui diminue les risques de chute et de fracture. Tennis, ski de fond ou tai-chi exigent de supporter le poids du corps et occasionnent donc une pression sur les os qui favorise la rétention du calcium.

•      Diabète de type 2 : l’activité physique agit comme une dose d’insuline et permet un meilleur contrôle de la glycémie. Optez pour des activités aérobiques qui vous permettront de gérer facilement votre intensité (marche, vélo, natation, ski de fond, etc.).

•      Hypertension artérielle : bouger réduit la pression artérielle pendant quelques heures après l’effort. Et cette baisse durera plus longtemps après plusieurs semaines d’exercice régulier. Badminton, marche, natation, volleyball… Misez sur l’aérobie et l’endurance musculaire.

Bref, votre état de santé ne devrait pas vous empêcher de bouger! Au contraire : soyez actif… vous en ressentirez vite les bienfaits! Consultez tout de même votre médecin avant d’entamer un nouvel entraînement.