De petits anges visitent le Centre Signes d’espoir


Publié le 29 juillet 2016

Le Centre Signes d’espoir a reçu dernièrement la visite des petits Angetrepreneurs de l’école primaire du Petit-Prince, à l’Ange-Gardien. Suivant la mission qu’ils se sont donnée, celle d’apporter du bonheur aux aînés vivant en résidence, ils ont décidé de pousser l’expérience un peu plus loin en allant à la rencontre des usagers de Signes d’espoir. Celui-ci accueille des personnes sourdes ou malentendantes avec ou sans handicap physique ou mental.

Une occasion donc, pour la quinzaine d’Angetrepeneurs volontaires, de se sensibiliser aux enjeux de la surdité, de la déficience intellectuelle et de la santé mentale. Les jeunes entrepreneurs en ont aussi profité pour pratiquer quelques mots de la langue des signes québécoise (LSQ) afin d’entrer en communication avec leurs hôtes. Lors de la visite, ils ont participé aux activités animées par les éducateurs du centre. Après avoir fait plus ample connaissance avec les 35 personnes présentes ce jour-là, les enfants ont distribué des cartes qu’ils avaient fabriquées.

Guylaine Gagné, responsable des services éducatifs et socioprofessionnels au secteur «formation» du Centre Signes d’espoir à Charlesbourg, n’avait que de bons mots pour cette première expérience commune: «Les jeunes peuvent être fiers d’eux! Ils ont une ouverture et une acceptation de la différence touchantes et impressionnantes! Ils ont été d’une bonne solidité, d’une belle générosité et d’une grande maturité, chapeau à chacun d’eux! Nos clients étaient touchés, valorisés par l’intérêt qui leur était témoigné grâce à cette visite. […] Une belle occasion aussi, pour les éducateurs, d’intervenir sur les habiletés sociales des clients, mais surtout de transmettre aux adultes de demain leur passion pour leur métier et pour les personnes qui ont beaucoup à nous enseigner sur la vie.»

Québec Hebdo