Quand l'art se mêle à la bière

Microbrasserie des Beaux Prés


Publié le 20 mai 2016

ART VISUEL. La microbrasserie des Beaux Prés ne fait pas juste partager ses créations brassicoles, elle ouvre également ses murs aux artistes de la Côte-de-Beaupré et d'ailleurs qui désirent se trouver un coin pour exposer.

Depuis fin 2013, la microbrasserie des Beaux Prés accueille chaque mois sur ses murs un nouvel artiste qui vient exposer ses toiles. La gérante de l'établissement, Geneviève Rhéaume, a pris la responsabilité de présenter, chaque mois, un nouvel artiste qui vient accrocher ses toiles. «Beaucoup de microbrasseries font ça, croit-elle. Ça donne un rayonnement aux artistes.» En affichant à leur microbrasserie, les artistes peuvent étendre leur rayonnement à l'extérieur de la ville de Québec, selon elle.

La recherche d'artiste se fait essentiellement avec le bouche-à-oreille. Soit la gérante amasse une carte professionnelle des artistes qu'elle croise, soit les artistes eux-mêmes entrent en contact avec la microbrasserie. «Il y a un bassin assez important d'artistes dans la région, plus qu'on pense même», affirme la copropriétaire de la microbrasserie, Johanne Guindon. Les artistes avec qui ils travaillent viennent généralement de Québec jusqu'à Charlevoix, en passant par la Côte-de-Beaupré.

Il peut arriver que la microbrasserie fasse un appel à tous pour trouver des intéressés. «On se donne quand même un droit de regard sur ceux et celles qu'on choisit», nuance Johanne Guindon. Une fois qu'ils sont choisis, les artistes gèrent eux-mêmes le montage de leur exposition.

Art et bière font bon ménage

Pour Johanne Guindon, le lien entre artistes locaux et brasseurs est facile à établir. «Ce sont des artistes aussi, les brasseurs, élabore-elle. Même s'ils ne sont pas nécessairement des amateurs d'art visuel, ils ont cette sensibilité-là. Ce sont des tripeux eux aussi.»

L'exposition d'artistes a aussi un côté très pratico-pratique, aux dires de la propriétaire. «On va se le dire, ça décore nos murs! lance-t-elle en riant. Ça crée aussi des sujets de conversation pour nos clients réguliers qui voient de nouvelles œuvres arrivées chaque mois.» La propriétaire et la gérante affirment avoir entendu entre les branches que certains artistes avaient réussi à vendre de leurs toiles lors de leur exposition.

La microbrasserie s'est jointe au circuit des créateurs du Regroupement des intervenants culturels de la Côte-de-Beaupré comme lieu de diffusion de l'art. «On fait partie de la Côte-de-Beaupré, c'est important de participer à des initiatives de la sorte», pense Johanne Guindon. La microbrasserie va rejoindre le circuit encore une fois cette année pour sa troisième édition.

Une bière à saveur locale

La microbrasserie des Beaux Prés s'est jointe au producteur d'argousier Léandre Saindon de Saint-Ferréol-les-Neiges pour créer une nouvelle bière à saveur communautaire. Une partie des profits de cette bière blanche vont à la Fondation de l'hôpital Sainte-Anne. L'artiste Sandy Cunningham de Château-Richer, représentée par la galerie Ni Vu Ni Cornu, a également ajouté son grain de sel, avec une toile personnalisée pour le produit qu'on peut retrouver à la microbrasserie. Visionnez la vidéo de cette initiative ici.

Québec Hebdo