Le Musée du ski du Mont-Sainte-Anne: un secret historique bien gardé

Le ski de la région, de A à Z


Publié le 12 mars 2017

Le Musée du ski montre l'évolution de l'équipement à travers les époques.

©(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

MUSÉE. Depuis une trentaine d'années, des documents et archives de l'histoire du ski sont rassemblés dans un endroit qu'on a nommé le Musée du ski de Québec. Aujourd'hui situé dans le Village touristique du Mont-Sainte-Anne, le Musée dresse un portrait des dernières décennies du ski dans la grande région de Québec.

Alfred Mageau, Lise Genest, André Vermette et Roger Lamontagne
(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

Photos en noir et blanc, coupures de journaux, skis en bois vieux de plusieurs dizaines d'années et trophées de compétitions ne sont que quelques exemples des vestiges dont s'occupent le conseil d'administration et les guides du Mont-Sainte-Anne. Pour eux, il s'agit d'une véritable passion.

Pour André Vermette, président du conseil d'administration, l'histoire du ski de la région gagnerait à être plus connue. «On [le Musée] est vraiment un secret bien gardé. À la base, le Musée, c'est François Pichard, l'un des fondateurs du Mont-Sainte-Anne. Nous avons des archives qui remontent au tout début du ski, avec entre autres des photos sur les plaines d'Abraham, dans le secteur de la côte Saint-Sacrement et aussi sur la rue Myrand.»

L'une des choses bien visibles lorsqu'on entre au Musée, c'est l'impressionnante collection de skis, dont de nombreux en bois, ce qui témoigne de leur âge. Par la suite, par tranches d'environ cinq ou 10 ans, les matériaux se sont transformés. Cette évolution est perceptible, à mesure que l'on progresse à travers la présentation chronologique. Le métal, la fibre de verre et de nombreuses formes de skis, dont les paraboliques, se sont succédés.

Le président du conseil d'administration, André Vermette, croit que l'un des objets les plus importants du Musée est cette planche en bois.
(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

Questionnez n'importe lequel de ces bénévoles, chacun aura un objet différent du Musée qu'il protègerait d'une catastrophe. «Pour moi c'est définitivement l'équipement de Gaby Pleau [une grande dame du ski des années 1930-1940]», affirme Lise Genest. De son côté, André Vermette croit que l'un des objets les plus importants est une planche en bois, mais reconnait aussi l'importance des archives et du trophée Sidney Daws [pionnier du développement du ski canadien].

Retour sur 30 ans de collecte d'archives

Véritables passionnés, les bénévoles responsables ont dressé une ligne du temps de l'histoire du Musée:

- 1986: première réunion exploratoire «dans le but d'évaluer la pertinence d'un projet de Musée» avec François Pichard, Pierre Leclerc, Marc Hardy et Jules Gauvin

- 1989: formation du premier conseil d'administration provisoire. André Bertrand, André Donaldson, Louis Letarte, Gaby Pleau, Rodolphe Rolland, Jean-Paul Savary, Jos Barbeau et Thérèse Proulx s'ajoutent au quatuor.

-  1990: Après plusieurs années de collecte de documents et d'artéfacts, le Musée s'incorpore en avril comme société à but non lucratif et tient sa première réunion en novembre.

-  1991: la société a son kiosque au Salon du ski des Galeries de la Capitale et collabore à avec le Musée de la civilisation à une exposition tenue en 1992.

-  1993: le Musée du ski de Québec compte 266 membres.

-  1995: Après avoir essayé de trouver un local permanent à Québec, le Musée s'installe au Mont-Sainte-Anne, dans le chalet principal.

-  2001: le Musée doit quitter le chalet principal, pour un local dans le Village touristique du Mont-Sainte-Anne, local qu'il occupe depuis.

-  2005: À l'automne, l'aménagement du nouveau local est terminé, juste à temps pour le 40e anniversaire du Mont-Sainte-Anne.

- 2012: Le Musée reçoit un prêt de Yannick «Comet» Bergeron. Dix planches à neige produites entre 1987 et 2007 s'ajoutent au modèle « Snurfer » de 1966, la première planche à neige de production.

De nombreuses photos tapissent les murs du Musée du ski.

©(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

Le Musée est ouvert lors de la saison de ski au Mont-Sainte-Anne, de 13h à 16h, du jeudi au dimanche. L'entrée est gratuite.

Depuis 2001, les vestiges du ski se retrouvent dans le Village touristique du Mont-Sainte-Anne.

©(Photo TC Media - Mathieu Turgeon)

TC Media