La meilleure saison en carrière d’Alex Harvey

Le fondeur termine 3e au classement général


Publié le 20 mars 2017

Alex Harvey célèbre sa victoire devant ses partisans.

©(Photo TC Media – Charles Lalande)

SKI DE FOND. Au cours de la dernière fin de semaine, Alex Harvey a complété sa saison du circuit de la Coupe du monde de ski de fond à la maison, sur les plaines d’Abraham. Trois bonnes performances lui ont permis de se positionner en troisième position au cumulatif du classement de la dernière année.

Après sa médaille d'or au 50 km au Championnat du monde de Lahti, en Finlande, chaque victoire supplémentaire était un bonus pour lui, a-t-il raconté aux médias. Son bonheur de courser chez lui s'ajoutait à la motivation du skieur.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a su tirer le meilleur de lui-même à la première épreuve de la Coupe du monde FIS de ski de fond le 17 mars, date de la première journée de la compétition. Il est monté sur la première marche du podium à la finale du sprint au style libre. «Je pense que j’aurais pu gagner contre n’importe qui. C’est un autre podium, une autre médaille. Quand tu remportes un championnat du monde, il n’y a rien qui peut te décevoir», avait-il déclaré dans les minutes suivant son triomphe.

Le lendemain, Alex Harvey s'est approché tout prêt du podium pour le 15 km classique en départ de masse. S'élançant le premier grâce à sa victoire de la veille, il a préféré céder cette position en début de course pour suivre la cadence du peloton plutôt que de dépenser toute son énergie en tête. C'est finalement avec la 4e place qu'il s'en est tiré. «Chaque fois que je suis dans le top 10 en Coupe du monde, c'est satisfaisant», a-t-il assuré, blaguant qu'on ne pouvait monter sur le podium tous les jours.

De ses propres dires, Harvey a connu sa meilleure saison en carrière. «Le but c'est d'essayer de répéter ça l'an prochain», a-t-il souhaité.

Du repos est ce qui se trouve à l'horizon pour l'athlète au cours des prochaines semaines. «Je vais aller visiter le site olympique en Corée, et après ce sera du repos en avril, et je vais recommencer l'entraînement en mai.»

Un père fier

Pour le père du fondeur, Pierre Harvey, c'est une fin de semaine de rêve qui vient de se conclure sur les plaines d'Abraham. «Avec toute l'organisation, la température, Alex qui vole comme un avion sur la piste, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, c'était un scénario idéal», s'est-il réjoui.

Pour le père, le fils excède ce à quoi il s'attend dans ses performances. «Il dépasse mes attentes régulièrement! Je lui ai dit : ‘‘Alex, t’es donc bien bon!’’»

Avec la collaboration de Prisca Benoît et Mathieu Galarneau

Alex Harvey a survolé les plaines d'Abraham vendredi.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Alex Harvey a connu une journée de rêve sur les plaines d'Abraham.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)