Un hiver à oublier pour Naomy Boudreau-Guertin

Elle a été victime d'une blessure qui a mis fin à sa saison prématurément


Publié le 7 avril 2017

Naomy Boudreau-Guertin. (Photo gracieuseté)

SKI ACROBATIQUE. La saison de la Boischatelloise Naomy Boudreau-Guertin s'est terminée prématurément en 2016-2017. Une importante blessure à un genou l'aura empêché de connaître une saison qui s'annonçait prometteuse.

Le fâcheux incident a forcé la skieuse à s'arrêter le 14 février dernier, à Val Saint-Côme. Durant la période d'entraînement de la super finale, Naomy chute et doit déclarer forfait pour le reste de la saison. Elle devra être opérée au genou. «Il est certain que la nouvelle que m’ont donné mes physio et mon médecin comme quoi ma saison était terminée et que je ne pouvais espérer participer aux mondiaux (en Italie) a fait basculer mon univers.»

L'année avait bien commencé pour l'athlète de Boischatel, alors qu'elle avait terminé troisième à sa première compétition dans l'Utah. «Mes départs étaient bons tout comme ma forme dans les airs. J’étais très confiante de pouvoir qualifier ce nouveau saut (Lay full).»

Du positif à en retirer

Malgré la déception due à sa blessure, Naomy a eu de quoi se réjouir, puisque pour une deuxième année consécutive, elle a reçu le trophée Nicolas-Fontaine, décerné à «l’athlète ayant fait preuve de détermination et de rigueur dans le cadre de son entraînement.»

À ça c'est aussi ajouté le trophée «Équipe de rêve», en compagnie de ses équipiers de l'Équipe du Québec de ski acrobatique, distinction qui souligne principalement l'éthique à l'entraînement.

Déjà la prochaine saison en vue

Pour 2017-2018, les objectifs de Naomy commencent par une bonne réadaptation. «J’ai déjà un plan en tête pour ma réadaptation! Mais pour l’instant chaque chose en son temps, car je ne veux pas brusquer les choses. Je sais que la saison prochaine je vais revenir en force et que les blessures, ça fait malheureusement partie de la «game». Cette blessure, ça va me permettre de grandir et de travailler sur moi»

La skieuse acrobatique a insisté sur l'importance de bien prendre son temps pour récupérer. «La chirurgie et la physio sont des étapes importantes pour que mon genou récupère comme il faut. Je sais que je suis très bien entourée. Je vais prendre ça une journée à la fois. Comme ça chaque journée sera une petite victoire dans ma réadaptation.»

TC Media