Sections

Jason Houde, du hockey au crossfit

Il a terminé 19e au East Regionals CrossFit Games


Publié le 14 juin 2017

L’ancien #67 des Remparts s’entraîne au Crossfit Quebec City.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

CROSSFIT. De la petite enfance jusqu’à l’âge de 21 ans, Jason Houde s’est consacré à temps plein au hockey. Avant de pratiquer le crossfit, il lui était impensable de trouver une autre activité qui pourrait le passionner autant que notre sport national.

De 2010 à 2014, l’attaquant a évolué à Rouyn-Noranda, Québec, Sherbrooke et Granby. Après sa carrière junior, il a décliné des offres en Europe étant donné qu’il désirait compléter ses études en Techniques policières au Cégep Garneau. Il s’est donc tourné vers le semi-pro le temps d’une saison.

Je ne pensais jamais dire cela, mais je ne m’ennuie pas du hockey, et c’est grâce au crossfit

Jason Houde

Au mois de novembre 2015, il découvre le crossfit, et tranquillement, s’investit davantage dans ce qui devient sa nouvelle passion. À l’été 2015, il a augmenté la cadence quand il a accroché ses patins.

Jason Houde a toujours aimé l’entraînement, mais il désirait autre chose qu’un gymnase conventionnel avec poids et altères. Étant déjà en bonne condition physique, l’athlète est rapidement sorti du lot.

Jason Houde en pleine action à l’entraînement.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

«Le crossfit a comblé le vide laissé par le hockey. C’est un sport, somme toute, individuel, mais il y a un fort esprit de groupe au gymnase», raconte l’homme qui célébrera son 24e anniversaire le 17 août prochain.

Affilié au centre Crossfit Quebec City, Houde s’est qualifié au East Regionals CrossFit Games, une compétition réunissant les 20 meilleurs de l’Est du Canada et la crème du Nord-Est des États-Unis. Classé au 36e rang, il a pris la 19e position au terme des cinq épreuves.

Au Crossfit Quebec City, Houde a la chance de côtoyer des athlètes de l’élite mondiale du crossfit, tels que Carol-Ann Reason-Thibault et Alex Vigneault.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

«Je suis vraiment content de mes efforts. J’ai réussi à bien m’entraîner tout en finissant mes études en Techniques policières et en travaillant à titre d’agent d’intervention au Centre jeunesse de Québec.»

Au cours des prochains mois, il sera peut-être obligé de mettre le frein sur son entraînement en crossfit, mais c’est pour une bonne raison. À la fin du mois d’août, il recevra une réponse de l'École nationale de police du Québec, située à Nicolet, à savoir quand il y fera son entrée.

«C’est sûr que je vais continuer à m’entraîner, mais je vais peut-être manquer les East Regionals l’an prochain, car je serai probablement à Nicolet à ce moment», a conclu le résident de Charlesbourg.

Jason Houde a accroché ses patins avant de devenir un athlète de crossfit.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Québec Hebdo