Pauline Marois laisse des bureaux vides à la nouvelle députée

Publié le 30 avril 2014
Caroline Simard, Parti libéral du Québec
(Photo gracieuseté)

POLITIQUE – À la grande déception de Caroline Simard, la nouvelle députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Pauline Marois n'a laissé aucun dossier derrière elle, obligeant l'équipe de la libérale à repartir de zéro.

«Je trouve cela extrêmement décevant, surtout venant de celle qui était première ministre et qui disait vouloir travailler pour les gens de sa circonscription parce qu'elle les aimait profondément», affirme Mme Simard, déçue de n'avoir trouvé aucun dossier dans les anciens bureaux de Mme Marois à L'Ange-Gardien, Baie-Saint-Paul et La Malbaie.

Depuis le début de son mandat, deux personnes de l'équipe de Mme Simard travaillent à temps plein pour faire des revues de presse et pour appeler des personnes afin de reconstruire une base de données. Elle affirme que les informations concernant les dossiers majeurs et ceux sur lesquels elle s'était engagée pendant la campagne.

Pour ce qui est des dossiers de citoyens, la nouvelle députée reconnaît que le travail devra être repris de la case départ. «C'est décevant pour les citoyens», estime-t-elle, en ajoutant qu'elle n'est malheureusement pas la seule à vivre cette situation, bien que la transition se soit mieux déroulée à certains endroits.

Mme Simard souligne également n'avoir eu aucun contact avec quiconque de l'équipe de l'ex-première ministre. Elle se réjouit toutefois de la collaboration offerte par certains élus pour la mettre au parfum sur des dossiers.

Contact

Depuis son élection, la femme de 38 ans a multiplié les contacts et les rencontres avec différents intervenants de sa circonscription. Elle remarque que la Côte-de-Beaupré se manifeste un peu moins qu'ailleurs. Mme Simard affirme être certaine d'obtenir une bonne collaboration sur la Côte également. «Ce que nous souhaitons tous c'est d'être efficaces et de faire avancer les dossiers», assure-t-elle.

Par ailleurs, la nouvelle équipe libérale ne s'installera pas dans les anciens locaux de Mme Marois à L'Ange-Gardien. Elle fera connaître l'emplacement du bureau de circonscription prochainement.

L'Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo