Sections

Sécurité incendie: les campeurs plus vigilants


Publié le 15 août 2018

Le camping Lac-aux-Flambeaux a l’avantage d’être entouré de routes, ce qui faciliterait l’évacuation en cas d’incendie majeur.

©Photo Métro Média – Marie-Pascale Fortier

Même si les campings ne sont pas dans l’obligation de mettre sur pied un plan d’évacuation, l’incendie majeur qui a récemment eu lieu au camping Atlantide, à Saint-Calixte, a sonné l’alarme chez les passionnés et les propriétaires. 

Le propriétaire du camping Lac Aux Flambeaux, Rémi Gravel, estime qu’un événement comme celui qui s’est déroulé au camping Atlantide est, bien qu’attristant, plus efficace que bien des avertissements aux saisonniers sur les règles de sécurité entourant la protection contre les incendies. «On a déjà des gens très responsables chez nous, mais avec ce qui est arrivé, ça secoue. Ça sonne une cloche et les gens sont plus conscients des dangers».

Sur ce terrain de camping, situé à Château-Richer, les gros feux de camp ne sont pas tolérés, mais il est très rare que des avertissements soient nécessaires. «Les campeurs sont tellement proches, ils sont comme une famille. Logiquement, quand tu respectes tes voisins, tu évites que des choses comme ça se produisent», explique M. Gravel. Les pompiers ont également en leur possession un plan du terrain, leur permettant de trouver rapidement une roulotte en cas de problème.

Sensibilisation

Andrée-Anne fait du camping depuis deux ans seulement et les incendies des campings Otamac et Atlantide les ont beaucoup sensibilisés, elle et son conjoint. «Il faut prendre conscience que nous traînons du propane avec nous pour le barbecue et dans la roulotte. Je ne pensais pas qu’un feu de l’ampleur de celui d’Atlantide pouvait survenir après que quelqu’un ait utilisé son barbecue», mentionne-t-elle.

«J’espère que cet incendie va servir d’exemple à ceux qui font des feux de camp à proximité de leur barbecue. Je n’aimerais pas que mon voisin ne s’en soucie pas, car ce pourrait être fatal pour mes installations également», a fait savoir Andrée-Anne, qui ajoute que les enfants de son conjoint ont également posé beaucoup de questions sur la prévention après avoir visionné des images de l’incendie au camping Atlantide.

Au camping de La Joie, situé à même la Ville de Québec, la propriétaire Karine Lajoie a déjà eu une bonne frousse il y a quelques années alors qu’une roulotte saisonnière a pris feu. Heureusement, l’emplacement est situé à moins de cinq minutes du poste de pompiers le plus près, ce qui assure des interventions rapides en cas de besoin.

«On sait que nous sommes bien entourés et il y a plusieurs bornes fontaines à proximité. On respecte la distance réglementaire entre les roulottes et les bonbonnes de propane sont fermées quand les roulottes ne sont pas occupées», assure la propriétaire qui ajoute toujours respecté les interdictions de feux de camp de la SOPFEU.

De son côté, Chloé, une jeune femme qui campe avec ses parents depuis son plus jeune âge est très impliquée dans l’organisation de son terrain et croit qu’un rappel des mesures de sécurité en matière de protection contre les incendies devrait être mis à l’ordre du jour lors de la prochaine réunion des campeurs.

Sécurité publique

Norme canadienne sur l’installation au gaz

Cyndi Paré, porte-parole pour la Sécurité publique à la Ville de Québec,  précise que les campings situés sur le territoire de la Ville de Québec, ne sont pas tenus de mettre sur pied un plan d’évacuation, bien que ce soit fortement recommandé comme dans tout lieu public. Ils doivent toutefois se conformer à la norme canadienne sur les installations au gaz, leur demandant notamment de nettoyer les conduits de toute installation alimentée au gaz propane.

R.V.Q. 1207

Pour les feux de camp, le même règlement s’applique aux campeurs qu’aux résidences privées. On demande qu’il y ait un pare-étincelles de chaque côté et une distance de trois mètres de toute matière combustible, dont les roulottes», explique Mme Paré. Pour faire brûler de gros matériaux, il est nécessaire de se procurer un permis.