Frédérique Vézina: garder le sourire en dépit de la malchance

Publié le 7 février 2015
Frédérique Vézina garde le moral malgré le sort qui s'acharne sur elle.
(Photo TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

SKI DE FOND. Mononucléose, sinusite, blessure au dos: le sort s'est acharné sur Frédérique Vézina cette saison. Mais penser qu'elle s'apitoierait sur son sort et lancerait la serviette serait bien mal la connaître.

La chance n'est pas du côté de la skieuse de fond cette saison. Un surentraînement a mené à une mononucléose qui a retardé sa préparation en vue de la saison. Blessée au dos lors d'un entraînement en gymnase, elle a subi la même blessure en décembre avant les qualifications pour les mondiaux juniors. Comble du sort, elle a contracté une sinusite qui tarde à guérir.

Conséquence: Frédérique n'a pas été en mesure de se qualifier pour participer aux championnats du monde juniors/U23 de ski de fond, qui se dérouleront à Almaty, au Kazakhstan, du 1er au 8 février. Une déception pour celle qui en aurait été à ses troisièmes championnats et qui visait au moins un top-15.

Faire contre mauvaise fortune bon coeur

La jeune femme de 20 ans ne cache pas que les circonstances l'ont quelque peu «enragée». Mais elle a décidé de ne pas se laisser abattre. «Je ne suis pas une fille comme ça. J'ai une tête de cochon», assure-t-elle.

Lors des qualifications pour les championnats mondiaux, elle s'est présentée aux courses restantes pour encourager ses coéquipières. Preuve qu'elle a décidé de convertir tout le négativisme lié à sa situation en énergie positive. «J'ai décidé de ne pas m'apitoyer sur mon sort. Ça ne sert à rien. Je vais prendre toute cette énergie vers une énergie positive, ce qui va me permettre d'aller plus vite encore plus rapidement. Ça va me faire passer par-dessus plus vite», croit la Saint-Ferréolaise.

Elle doit maintenant rendre visite au médecin et cela déterminera à quoi ressemblera le reste de sa saison. «Je vais tout faire en mon pouvoir pour essayer de faire quelque chose cette saison, mais ça va dépendre de ce que le médecin va dire. Sinon, ce sera une préparation pour l'année prochaine», explique celle dont l'objectif principal est maintenant de terminer sur le podium chez les seniors lors des championnats canadiens, en mars.

Objectif ultime

L'objectif ultime de la skieuse serait de remporter une médaille aux championnats du monde. En voyant les athlètes sur le circuit, elle ne peut qu'admirer leur ténacité et aimerait se retrouver aux côtés d'elles.

Mieux connaître Frédérique Vézina

Force

Les longues distances, particulièrement le skiathlon

Faiblesse

Sprint

Skieurs de fond qu'elle admire

Jocelyn Vézina, Pierre Harvey, Yves Bilodeau. «Ça fait longtemps qu'ils font du ski et ils tripent autant d'en faire aujourd'hui. C'est beau de les voir aller.»